A Saint-Nazaire, vaste appel d’offres pour éoliennes marines

Accompagné du vice-premier ministre russe, Nicolas Sarkozy se rend à Saint-Nazaire, le 25 janvier 2011 au matin, pour lancer notamment son appel à candidatures pour éoliennes marines.

Nicolas Sarkozy est en double-mission, ce matin du 25 janvier 2011 à Saint-Nazaire : le président français doit d’abord lancer un vaste projet d’éoliennes marines. Il ouvre en effet le premier appel d’offres pour la construction de fermes éoliennes le long des côtes françaises.

Un appel d’offres maintes fois repoussé et donc attendu depuis bien longtemps par les énergéticiens européens. 600 éoliennes seront implantées sur cinq sites, à la capacité totale de 3000 mégawatts, pour un investissement total de 10 milliards d’euros. Parmi ces cinq sites, justement, Saint-Nazaire, seul représentant régional.

2. Porte-hélicoptères

La France voudra rattraper son net retard sur les autres pays européens et donner « un nouveau souffle », dixit le ministère de l’écologie, au Grenelle de l’environnement. Alstom, l’un des deux groupes franà§ais avec Areva pouvant fabriquer des turbines, s’est pour le coup associé avec EDF Energies Nouvelles.

En marge de cette première tranche d’appel d’offres, le président Sarkozy devrait signer un accord avec le vice-premier ministre russe, Igor Setchine, dont le voyage devrait être maintenu malgré un attentat meurtrier perpétré à  Moscou la veille. But, à  terme, de cette opération : la réalisation de deux porte-hélicoptères sur les chantiers STX nazairiens, avant la construction future de deux autres en Russie.

Post author

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *