La petite gélule qui fait perdre le FC Nantes

Avant d’’affronter Rennes et le PSG, les canaris avaient ingéré une gélule connectée pour mesurer leur niveau de récupération et évaluer leur thermorégulation. Depuis, les superstitieux n’’ont pas manqué de relever que ces deux matchs se sont soldés par autant de défaites.

fcnantes

Une start-up normande Body Cap a mené une expérience auprès des joueurs du FC Nantes : il s’’agissait de faire avaler une petite gélule à une dizaine de volontaires couchés sur la feuille de match. Un petit comprimé pas tout à fait comme les autres puisqu’’il est doté d’un petit capteur électronique capable de mesurer la température corporelle durant l’’effort et d’’évaluer le niveau de récupération des organismes. En fournissant aux médecins du club des informations capables de cerner les capacités physiologiques de chacun des joueurs,  ces données permettront dans un proche avenir « de moduler et d’individualiser les protocoles d’entraînement et d’adaptation » dit Philippe Daguillon, le kiné soigneur des canaris, adepte par ailleurs de la cryo-récupération, une technique qui utilise les bains glacés pour réduire les douleurs musculaires.

Une fois avalée, la petite capsule enregistre et stocke des relevés de température en temps réel puis les transfère vers un boîtier extérieur, au moyen d’’un système de communication sans fil. C’est là que sa durée de vie s’’achève puisqu’’elle finit sa course, triste sort, dans les selles de ses cobayes.
Ce capteur conçu par BodyCap a été testé deux fois depuis le début de la saison. A domicile à chaque fois, contre Rennes le 13 septembre et contre le PSG le 26. Deux défaites (0-2 et 1-4) dures à avaler pour les joueurs de Michel Der Zakarian.

Post author

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *