FC Nantes : Emiliano Sala victime d’un crash

L’ex-attaquant des Canaris, vendu à Cardiff City lors du Mercato hivernal, se trouvait lundi soir à bord d’un avion privé en partance pour le Pays de Galles. L’appareil a disparu des écrans radar à hauteur  de Guernesey.

Les heures s’étirent à l’infini au centre d’entraînement du FCN : Emiliano Sala, attaquant vedette du club (48 buts en 133 matchs de Ligue 1) , transféré en fin de semaine dernière à Cardiff City (Pemière League anglaise), n’a plus donné signe de vie depuis son départ de l’aéroport Nantes-Atlantique lundi soir vers 20h15. Après avoir salué ses ex-coéquipiers à La Jonelière, il avait embarqué à bord d’un petit avion de tourisme en partance pour la Grande-Bretagne.

Entraînement annulé et match reporté

Or, dans la nuit, la presse anglaise a révélé qu’un appareil, semblant correspondre à celui qui transportait le footballeur argentin (28 ans), n’est jamais parvenu à destination. Le pilote aurait perdu le contact avec les personnels du contrôle aérien basé à Jersey aux alentours de 21heures, alors qu’il survolait l’Ile de Guernesey. Ce matin, le FCN a confirmé qu’Emiliano Sala se trouvait bien à bord du « Piper PA-46 Malibu », en compagnie d’un autre passager.

Dès hier soir, une opération de sauvetage a été menée « au nord d’Aurigny », une ile anglo-normande où deux hélicoptères ont sillonné le secteur, en liaison avec des embarcations d’urgence déployées en mer. Aucune trace du monomoteur n’a toutefois été repérée par les secouristes.

Mardi matin, alors que les recherches se poursuivent au large de Guernesey, un météorologiste britannique, Mark Wilson, indiquait que les conditions de vol n’étaient pas si difficiles entre Nantes et Cardiff, « quelques orages épars et peu intenses et un vent modérément fort, autour de 30km/h ».
Sous le choc, les dirigeants du FCN ont annulé l’entraînement qui devait se dérouler ce matin à La Jonelière. De son côté, le président de Cardiff City, interrogé par la presse, disait vouloir « attendre confirmation avant d’en dire plus ». Il s’est toutefois dit « très inquiet pour la sécurité d’Emiliano Sala».

Réaction de Kita

Le match des 16èmes de finale de la Coupe de France que devait disputer le FC Nantes face à l’Entente Sannois Saint-Gratien cette semaine (mercredi à 18h30) a été annulé et reporté sine die par la Fédération Française de Football.

Plusieurs médias ont recueilli la réaction de Waldemar Kita, président du FCN, à l’origine du transfert hivernal de Sala vers Cardiff : « Emiliano est un garçon poli, gentil, adorable,  toujours respectueux des autres et adoré par tout le monde. Hier, il a a voulu absolument dire au revoir à tous ses copains du club. Personnellement, je n’étais pas au courant de sa présence à Nantes. Je pense à sa famille et ses proches amis. Le reste on ne sait pas encore. Je suis toujours dans l’espoir que tout n’est pas terminé et qu’on va le retrouver quelque part»

Post author

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *