Notre-Dame-des-Landes : Hollande annonce un référendum

Lors de son intervention télévisée, le président de la République a annoncé la tenue, avant le mois d’octobre 2016, d’un référendum local qui avaliserait ou rejetterait définitivement le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique).

Est-ce une victoire ou une défaite pour les opposants au futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes ? Interrogé sur ce dossier très sensible jeudi soir sur France 2 et TF1, François Hollande a refusé de trancher, avant d’annoncer que la décision devra passer par les urnes dans le cadre d’un référendum local dont les modalités et le périmètre seront fixés dans les prochains mois. « Les travaux du futur aéroport doivent débuter en octobre prochain. Il faut que d’ici-là, un vote permette aux citoyens concernés de s’exprimer » a-t-il souligné, évoquant un « blocage » qu’il convient désormais de lever au plus vite.  « Si le projet est adopté, l’aéroport sera construit, comme prévu. Si le non est majoritaire, l’Etat en tirera les conséquences » a promis le président.
Rappelons qu’une telle procédure électorale est encadrée par le Code générale des Collectivités Locales (articles L.O. 1112-1 et L.O. 1112-2), texte qui en réserve l’initiative au maire ou à toute autre collectivité après délibération de son assemblée. La loi précise également que le référendum local doit évidemment porter sur des projets relevant de la compétence de la collectivité, et non sur des sujets nationaux ou individuels

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *