Tramway à Nantes : des perturbations à prévoir jusqu’en aout

La partie ouest de la ligne 1 subit plusieurs travaux de réfection : 450 mètres de rails vont notamment être changés.

Chaque été à Nantes, l’été se conjugue avec une série d’opérations de maintenance sur le réseau de tramway. Cette année, les interventions vont se concentrer sur la portion la plus à l’ouest de la ligne 1, surtout entre les stations Mendès-France/Bellevue et Frachon, en direction de Saint-Herblain.
Les usagers, certes moins nombreux en cette période de l’année, vont devoir composer avec des interruptions de trafic, échelonnées sur plusieurs tronçons, jusqu’au 9 août. Une première phase, commencée le 13 juillet, va s’étendre jusqu’à la fin du mois. Durant cette grosse quinzaine, aucune rame ne circule plus entre les stations Jamet et François-Mitterrand. Un service de bus a déjà pris le relais sur ce trajet. Attention, il ne s’arrête pas à toutes les stations : Jean Moulin, Lauriers et Romain Rolland ne sont pas desservis.

880 000 euros de travaux

Entre le 1er et 9 août, le périmètre de fermeture sera élargi jusqu’à l’arrêt « Commerce ». Au-delà, vers l’est, le tramway continuera à fonctionner juqu’aux terminus de Ranzay et La Beaujoire.

Dans les deux cas, la fréquence des passages des bus est, en semaine, 4 minutes en heures de pointe et 4,5 minutes en heures creuses (les samedis, ces intervalles sont portés à 6 minutes le matin et 5 minutes l’après-midi (sauf le 1er et le 8 août : 5 mn toute la journée).

• Le gros du chantier porte sur la voie-ferrée proprement dite : 450 mètres de rails vont être remplacés sur la partie de l’itinéraire qui forme une courbe entre les stations Mendès France-Bellevue et Romain Rolland. Posés en 2000 lors du prolongement de la ligne vers Saint-Herblain, ces matériels d’acier, qui voient passer chaque jour quelque 350 trams, arrivent à leur point d’usure.
En complément de ce gros œuvre, un dispositif de graissage va être déployé afin de diminuer les bruits générés par le passage du tram sur ce lacet assez raide. Cette section va également être équipée de nouveaux signaux lumineux rouges clignotants afin de sécuriser la zone dédiée à la traversée piétonne, à hauteur du boulevard W. Churchill. Enfin, la Semitan va procéder au remplacement de la caténaire et à la remise aux normes des installations électriques.
Le coût total des opérations est estimé à près de 900 000 euros. Un investissement entièrement financé par Nantes Métropole.

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *