Nantes : troisième ville la plus dynamique !

L’’hebdomadaire L’’Express vient de publier son classement général des villes françaises les plus dynamiques en termes de compétitivité et de qualité de vie. Nantes arrive troisième, derrière Toulouse et Rennes.

Le palmarès établi par L’’Express associe des critères de compétitivité et de qualité de vie pour définir le degré de dynamisme des cinquante plus grandes villes de France.
A ce petit jeu, Nantes s’’en sort très bien puisque la capitale ligérienne décroche la troisième place du classement général, derrière sa « rivale » du grand Ouest Rennes (2e) et Toulouse (Haute-Garonne) qui s’’adjuge la palme nationale.
Ce classement général découle de la fusion de deux classements : celui établi en fonction de critères de compétitivité et celui mesurant la qualité de vie.
Le premier intègre six facteurs : le niveau au d’’accessibilité, l’’attractivité foncière, le dynamisme économique, la sociologie, la taille et le tourisme. Le second prend en compte les atouts et les inconvénients du cadre de vie, l’’importance et la diversité de l’’offre culturelle, l’’éducation, les prix de l’immobilier, l’’offre de soins, le niveau de sécurité et des concepts liés au développement durable et à la solidarité.
En termes de qualité de vie, Nantes pointe à la  septième place, dans la catégorie des grandes villes de 250 000 à 300 000 habitants, mais se hisse en deuxième position du classement des quinze métropoles françaises.
Selon L’’Express, Nantes et Rennes « excellent matière de dynamisme démographique, de créations d’emplois et de tissu universitaire ».
A noter que trois villes du grand Ouest, Angers, Rennes et Brest se partagent avec Nantes les premières places du classement des villes les plus réputées en termes de qualité de vie, ce qui confirme l’’attractivité physique qu’’exerce cette région sur le portefeuille des investisseurs.

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *