Nantes: les patrons ont meilleur moral

C’’est ce qui ressort du dernier baromètre de conjoncture réalisé par la Chambre de Commerce de Nantes Saint-Nazaire dans les principaux secteurs économiques locaux. Mais les marges des entreprises peinent à se reconstituer et les investissements restent en berne.

Le CCI de Nantes a réalisé entre le 30 juin et le 15 juillet une enquête auprès de « 700 entreprises représentatives du tissu économique de Loire-Atlantique ». Le premier chiffre qui ressort de cette étude est plutôt positif et semble attester qu’’une embellie assez nette a été ressentie sur le terrain entre le début et la fin du premier semestre 2015 : l’’été dernier, 37% des patrons interrogés observaient ainsi une amélioration de leur activité, un niveau en hausse de +15 points par rapport au précédent baromètre de la CCI, réalisé à partir des mêmes critères.

Le bâtiment en difficulté

Dans le détail, 56% des sondés tablent « au moins sur une stabilisation », et 25% sur une amélioration. Si les avis sont meilleurs (le solde d’’opinion entre les perspectives favorables et les perspectives défavorables repasse dans le vert à +6 points, encore loin du niveau atteint en mai 2011 à +25), le stade d’’une confiance durable, voire d’’un début d’’euphorie, reste un mirage.

Encore 46% des chefs d’’entreprise disent subir « une baisse de leurs marges », 39% déplorent un repli de leur chiffre d’’affaires (après 50% en janvier) mais 71% constatent au pire une stabilité, au mieux une hausse, et 36% affirment manquer de visibilité sur le carnet de commande, surtout dans le secteur du bâtiment et la filière industrielle.

Surtout, et c’’est une tendance inquiétante pour la croissance et l‘’emploi, l’’investissement ne repart pas : son niveau est resté stable dans 51% des entreprises interrogées, et a même baissé dans 37% des cas. Pour les trois prochains mois, 33% des sondés annoncent une nouvelle baisse de leurs investissements, et 42% anticipent « un maintien ». Seuls 9% envisagent d’’injecter des sommes supplémentaires.

Post author

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *