Nantes : deux jeunes interpellés après avoir crié « Allah Akbar »

Dans une banque du centre-ville, deux garçons voulaient faire peur à la clientèle en poussant le takbir, une formule de soumission et de vénération envers Dieu souvent employée par les musulmans.

En ces temps d’extrême tension et de psychose collective, la moindre plaisanterie déplacée peut tourner au vinaigre. C’est ce qui s’est passé hier matin dans le hall d’une banque située dans le centre-ville de Nantes (rue des Hauts-Pavés). Deux jeunes gens, âgés de 19 et 20 ans, sont entrés dans l’établissement en hurlant « Allah Akbar » afin d’effrayer la clientèle. Cette formule religieuse, appelée le takbîr par les musulmans, signifie « Dieu est Grand » en arabe et peut, dans certaines circonstances, être assimilée à un cri de guerre, malheureusement employé à mauvais escient par les terroristes.

Garde-à-vue

Les deux copains à l’origine de cette très mauvaise blague ne portaient pas de vêtements ni signes distinctifs laissant supposer une adhésion à une quelconque confession religieuse. Ils sont ressortis de la banque en se marrant mais ont été interpellés quelques instants plus tard, dans la rue. Selon une source proche des enquêteurs, le binôme a déclaré au Commissariat avoir voulu s’amuser en faisant « peur aux bonnes gens ».
Leur acte ne sera pas sans conséquence judiciaire : tous deux ont passé plusieurs heures en garde-à-vue et risquent une mise en examen pour « apologie du terrorisme » et « violence volontaire sans ITT en réunion » à cause de la terreur qu’ils ont suscitée auprès des clients et du personnel de l’agence bancaire. Le contrôle d’alcoolémie qu’ils ont subi a révélé qu’ils étaient ivres au moment des faits.

Post author

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *