Déconfinement à Nantes : les restaurants rouvrent le 2 juin

En zone verte, comme en Loire-Atlantique, l’accueil du public sera possible à l’intérieur des établissements, mais aussi sur les terrasses. Dans le respect des consignes sanitaires.

C’était l’annonce la plus attendue de cette deuxième phase du déconfinement : les bars et les restaurants vont pouvoir rouvrir dès le mardi 2 juin. Nantes, répertorié en zone verte (comme la plupart des départements français, à l’exception de la région parisienne), est concerné par cette mesure dont les grandes lignes ont été dévoilées ce jeudi soir par le premier ministre Edouard Philippe. Elle était vivement réclamée par les organisations professionnelles d’un secteur contraint à l’inactivité depuis le 15 mars, date d’entrée en vigueur du confinement général consécutif à la pandémie du Covid-19.

Dix personnes par table

L’ensemble des bars et des restaurants de ville (mais pas les discothèques) va donc pouvoir accueillir du public dès mardi. Mais dans des conditions sanitaires qui vont rester très strictes : « une capacité maximale de dix personnes par table » et une distance de « d’un mètre entre chaque groupe » a souligné le chef du gouvernement. Et d’ajouter que le port du masque sera « obligatoire pour les personnels, en salle et en cuisine ». Aucun client ne pourra être servi en position debout (au comptoir d’un bar par exemple) et se déplacer à l’intérieur de l’établissement sans avoir préalablement couvert son visage d’une protection.

A Nantes, comme dans beaucoup de villes, l’application de ces consignes assez drastiques n’ont pas manqué de soulever des inquiétudes : les restaurateurs et gérants de bars redoutaient notamment d’avoir à réduire leur capacité d’accueil et de subir un « manque à gagner » supplémentaire à la réouverture. Une difficulté à laquelle les élus comptent remédier en offrant aux entreprises concernées la possibilité d’agrandir leurs terrasses sur la voie publique : cette autorisation ne donnera pas lieu à un surcroît de fiscalité puisque la Ville a renoncé à prélever la taxe d’occupation des espaces publics sur l’ensemble de l’années 2020. Elle s’inscrira aussi dans un dispositif plus global visant à facilité l’accès aux bars et restaurants par la piétonisation de certaines rues (dans l’hyper-centre mais aussi dans les quartiers), peut-être toute la journée sur l’ensemble de l’été, sou en définissant des plages horaires spécifiques, le midi (de 12 heures à 14 heures) et/ou en soirée (17 heures – 19 heures).

Ces mesures ont été formalisées dans une charte signée récemment par la maire de Nantes Johanna Rolland au terme d’une concertation de plusieurs semaines avec le secteur et a Chambre de Commerce et d’Industrie. Les règles qu’elles contiennent seront valables jusqu’au 15 novembre.

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *