Un « concours de hennissement » à la Foire de Nantes

Pour renouer avec son public, l’évènement commercial change de cap et accueillera en avril une compétition de jumping réservée…aux humains.

Après une période de « vaches maigres », et une fréquentation en berne l’an dernier (-10%), la foire internationale de Nantes va mettre le cheval à l’affiche pour se redonner du peps : le spectacle proposé le 13 avril n’aura pourtant rien d’un cirque ni d’une course équestre : ce sont bien des humains, au sens premier du terme qui, l’espace d’une compétition, se donneront des airs de solipèdes sur deux jambes. Ce nouveau sport, dont le premier championnat du monde s’est déroulé en septembre 2018 aux Herbiers (un deuxième rendez-vous est d’ores et déjà fixé en 2019, voir photo ci-contre) consiste, pour les participants, à franchir une série d’obstacles avec un bâton entre les jambes, instrument qu’il convient de coiffer, pour l’ambiance, d’une tête chevaline de carton-pâte finement décorée. Formule qui n’est pas sans rappeler le quidditch d’Harry Potter, un jeu passé en quelques années de la fiction à la réalité. Le jumping programmé à Nantes n’a pas encore atteint un stade de popularité tel qu’il garantit à la foire de la Beaujoire une affluence planétaire : tout au plus les organisateurs espèrent-ils un séduire un public plus jeune et diversifié au moyen d’un programme plus frais et revisité. Au passage, la compétition, décomposée en trois épreuves (sauts, dressage et un très attendu concours de hennissement), servira une bonne cause, celle que porte l’association Marlène de Maria contre le cancer du pancréas. 50% des frais d’inscription lui seront reversés.

Pour les reste, cette 87ème édition,  prévue du samedi 6 au lundi 15 avril, fera la part belle aux nouvelles technologies : dès le premier week-end, les potentialités offerte par le numérique et le digital se matérialiseront dans un jeu d’évasion géant inscrit dans un cadre de réalité virtuelle. Des courses de drones seront organisées, ainsi qu’une chasse au trésor connectée via l’application mobile Baludik.

Autre surprise, un quartier spécial dédié aux hommes proposera des sessions de relooking, des séances de coaching en séduction et espace barbier. Quant aux femmes, elles disposeront d’un accès privilégié à un univers ordinairement trusté par la gent masculine : ateliers de bricolage et de soudure et travaux pratiques autour de l’électronique. Comme la tradition le veut, une journée leur sera consacrée le mardi 9 avril.

Enfin, l’accroche jeune mise en exergue par cette foire internationale se traduira, le vendredi 12 avril, par l’organisation d’une étape du NRJ Music Tour.

Du samedi 6 au lundi 15 avril, de 10 h à 19 h, parc des expositions de la Beaujoire, route de Saint-Joseph, à Nantes. 6,50 € ; 4,50 € moins de 12 ans, personnes à mobilité réduite ; gratuit en semaine avant 12 h pour les plus de 60 ans ; pass famille 16 €.

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *