Nantes : quels dimanches d’ouverture en décembre ?

Pour Noël, les magasins du centre-ville vont profiter de dérogations les autorisant à accueillir le public sur trois jours qui, ordinairement, devraient être chômés : les 1er, 15 et 22 décembre.

A Nantes, la question des ouvertures dominicales a souvent donné lieu à de rudes passes d’armes entre chefs d’entreprises, institutions économiques, pris en sandwich par des syndicats et des élus locaux qui n’hésitaient pas à politiser le débat. On se souvient de la ferme opposition de l’ancien maire Jean-Marc Ayrault à tout projet de libéralisation visant à desserrer les règles encadrant l’obligation de repos hebdomadaire, quel que soit le contexte économique. Il y a cinq ans toutefois, une porte s’était ouverte par la voie du dialogue : les partenaires sociaux, réunis autour d’une table, avaient signé un accord qui prévoyait la possibilité, pour les enseignes du centre-ville de Nantes et ceux des bourgs de la métropole, deux puis trois dimanches en décembre. Ce régime, renouvelé en 2018, 2019 et 2020, était plus restrictif pour les grandes surfaces afin de soutenir le petit commerce de proximité. Sauf qu’en-temps, la loi Macron a fait son eouvre et nombre de distributeurs ont élargi leurs horaires le dimanche matin, comme le leur autorisent les textes officiels (jusqu’à 13 heures pour le secteur alimentaire).

Les transports gratuits

Quoi qu’il en soit, le shopping sera, en cette période de Fêtes, possible trois dimanches : le 1er décembre 2019, puis les 15 et 22. Quid de 2020 ? La même formule s’appliquera, à ceci près que les autorisations ne seront pas adressées aux supermarchés périphériques d’une surface supérieure à 400 m². L’été dernier, les signataires de l’accord avaient ainsi annoncé, pour tous les autres, et dans la périmètre de l’agglomération, deux ouvertures les 6 et 20 décembre (entre 12h et 19 h), avec possibilité de solliciter une troisième le 13, pour les boutiques des centres-villes.
Le mois prochain, l’opération, qui vise à soutenir le petit commerce indépendant, particulièrement pénalisé depuis plusieurs années par les manifestations à répétition, s’accompagnera de mesures concrètes pour faciliter le transport et le stationnement du public : une heure gratuite sera mise en place les dimanches 15 et 22 décembre dans les principaux parkings de l’hypercentre (Commerce – Feydeau – Decré-Bouffay – Talensac – Graslin et la Tour Bretagne). Parallèlement, tramway et bus seront en libre-service lors des week-ends du 14 et 21, les deux derniers avant Noël.

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *