Jean-Marc Ayrault, candidat potentiel au poste de premier ministre ?

Dans l’hypothèse d’une victoire de François Hollande à l’élection présidentielle, le maire de Nantes et président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, est cité, à gauche, comme un « premier ministrable » possible.

A deux mois de l’élection présidentielle, les pronostics vont bon train. Non contents d’interroger les français sur le choix du futur président, les instituts de sondage commencent à publier des enquêtes d’opinion sur les prochains candidats au poste de premier ministre.

A gauche, ces études prennent une dimension particulière en raison du statut de favori que prêtent les sondeurs au candidat PS François Hollande, qui caracole toujours en tête des enquêtes devant Nicolas Sarkozy.

Selon un récent sondage BVA pour Orange, « L’Express » et France Inter, 50% des futurs électeurs de François Hollande souhaitent voir Martine Aubry entrer à Matignon si leur champion l’emporte à la présidentielle. Un résultat qui résonne comme un quasi-plébiscite.

Jean-Marc Ayrault apparaît dans la liste des personnalités citées dans l’enquête : il prend la quatrième place (10%) derrière Martine Aubry (50%), Pierre Moscovici (17%) et Laurent Fabius (11%). En revanche, il devance d’un cheveu Michel Sapin (9%).

Ses atouts ? La nouveauté qu’il pourrait incarner malgré sa longue expérience politique à l’échelon national (il est député depuis 1986) : il n’a jamais été ministre mais sa fonction de président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale (depuis 1997) l’a rendu audible auprès des français.

Le même sondage BVA a été effectué à droite, parmi un panel d’électeurs de Nicolas Sarkozy. En cas de reconduction de Nicolas Sarkozy, 42% d’entre eux souhaitent voir Alain Juppé devenir premier ministre (ce qui serait sa deuxième expérience à ce poste après celle de 1995-1997), assez loin devant François Fillon (32%), actuel locataire de Matignon, et encore plus loin de Jean-Louis Borloo (13%), Jean-François Copé (8%) et Xavier Bertrand (5%).

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *