Frédéric Monomakhoff, fondateur de VIRAGE Group : « Nantes est un atout pour recruter »

Interview du fondateur de VIRAGE Group, éditeur de logiciel nantais de 14 salariés.

Pouvez-vous nous présenter en quelques points votre parcours ?

J’ai débuté ma carrière comme consultant chez Ernst & Young après une double formation d’ingénieur (UTC) et d’économie (Sciences Po Paris). Le cabinet m’a confié des missions où j’ai mis en application la « boite à outil » du consultant, j’ai goûté au plaisir du travail en équipe. Et dès le début de ma carrière, j’ai eu la chance de travailler pour des interlocuteurs de haut niveau.

J’ai ensuite été « chassé » pour intégrer la direction financière de La Française des Jeux. Une opportunité qui était en phase avec mes aspirations professionnelles de passer d’une logique de mission à un investissement dans le temps au service d’une organisation.

Pendant 7 ans, j’ai alterné fonctions financières et fonctions projet, j’ai notamment été le chef de projet du passage à l’Euro. Ce projet était absolument stratégique pour l’entreprise et nécessitait de fédérer de nombreux projets liés dans un grand programme. J’avais trouvé mon sujet : le pilotage de portefeuille de projets !

A cette période, on est également en pleine effervescence autour d’internet, de la « nouvelle économie », je voulais en être… J’ai attrapé le virus de l’entreprenariat, ce qui m’amène à créer VIRAGE.

Dans quelles circonstances avez-vous créé VIRAGE Group ?
Une ambiance euphorique autour des possibles d’internet, l’envie de partir vivre à l’Ouest, un première expérience d’administrateur dans la start-up lancée par mon frère, l’envie de développer sa propre affaire… et je franchis le pas.

Le temps que mon projet d’entreprise murisse, la bulle internet explose et je décide de lancer mon activité en 2001 autour du conseil. Je débute en apportant mon expertise autour du pilotage et du management du changement. Dans le cadre d’une mission client, je suis amené à chercher un logiciel pour piloter tout un portefeuille de projet. Les solutions disponibles sont loin des besoins de mon client. C’est l’esquisse de ce qui deviendra notre offre phare : Project Monitor, un logiciel de gestion de projet simple et adaptable.

Pourquoi êtes-vous venu vous implanter sur Nantes ?
Nantes est la réponse à l’équation : qualité de vie, dynamisme et infrastructures disponibles pour une activité professionnelle. Je déménage avec toute ma famille à Nantes tout en déposant les statuts de VIRAGE. Un choix qui s’avère le bon.

J’ai trouvé à Nantes un réseau économique de qualité qui m’a fortement aidé dans le développement :
–    des conseils juridiques de spécialiste,
–    une politique dynamique de la région en faveur de l’innovation avec un financement de notre R&D,
–    des conseils et un soutien financier de l’OSEO (ANVAR à l’époque, BPI depuis),
–    un écosystème high tech (VIRAGE est soutien de la candidature de Nantes à la french tech).
–    et puis, quand il faut étoffer l’équipe, et notamment constituer une équipe de R&D et de consultants de haut niveau, Nantes est un atout majeur de recrutement.

Aujourd’hui combien de salariés employez-vous ?
Aujourd’hui, l’éditeur de logiciels de gestion de projets VIRAGE Group, c’est 14 personnes dont trois embauches récentes en 2014.

Nous avons un objectif de recrutement de 5 nouveaux collaborateurs d’ici à 2015. Nous sommes sur un marché en croissance, sur des profils demandés (consultant, développeur). C’est un vrai enjeu car nos clients sont de plus en plus nombreux et notre activité nécessite une évolution continue.

Quels sont vos projets de développement ?
Aujourd’hui nous sommes mobilisés sur trois projets :

1 – Nous renforçons notre ancrage à Nantes puisque nous allons déménager et devenir propriétaire de nos locaux à partir du mois d’aout. Nous avions besoin de plus grand locaux pour accueillir nos futurs collaborateurs et nos clients régionaux.

2 – Nous sommes en plein lancement d’une offre complémentaire à notre logiciel de gestion de projets et de portefeuilles de projet. Elle s’appelle « Perf Monitor », c’est une solution collaborative d’évaluation des politiques et plan d’action que nous développons en relation avec des collectivités territoriales et des experts du pilotage stratégique.

3 – Nous renforçons notre activité commerciale avec un fort développement à l’international (nous avons eu des succès récents au Luxembourg, en Angleterre, au Maroc et au Canada). Cela passe également par le renforcement de notre réseau de partenaires.

Quels sont vos enjeux ?
Notre enjeu principal, c’est de réunir les ingrédients nécessaires à notre développement : une équipe mobilisée, une politique de R&D au service de nos clients, des fonds propres renforcés.

L’édition logiciel se réinvente très vite, regardez le développement des offres SaaS, les modèles économiques alternatifs de l’open source pour citer deux exemples emblématiques.

Nous avons la conviction que notre offre doit concilier la simplicité et la richesse. Simple pour que tout le monde puisse facilement utiliser l’application et s’acquitter de ce qu’on lui demande de faire, riche pour adresser avec pertinence tous les enjeux autour de la thématique très large du « management par projet ». C’est notre identité, c’est la force de notre offre. Cette différenciation est indispensable dans un marché à fort développement accompagné d’une segmentation des offres.

Post author

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *