Loi Travail : Retour de la manif en centre-ville de Nantes

Les manifestants partiront jeudi matin de la Préfecture pour rejoindre les cheminots à la gare. Les syndicats tentent de prendre les devants pour éviter les violences.

manif

C’’est reparti pour une journée de mobilisation à Nantes : demain, jeudi 2 juin, l’’intersyndicale CGT, FO, FSU, Solidaires appelle à un nouveau rassemblement unitaire avec les étudiants et les lycéens pour réclamer le retrait de la Loi Travail. Après une boucle sur les quais de l’’Erdre, le défilé parti à 10h30 de la Préfecture cinglera vers la gare pour rejoindre les cheminots en grève.

Rassemblement vers midi à la gare

Le parcours dans le détail prévoit donc un passage quai Ceineray puis quai de Versailles où se trouvent notamment les locaux du Medef 44. Contournant le bassin de l’’Erdre dans le sens d’’une aiguille de montre, les manifestants emprunteront le pont de la Motte-Rouge où, à proximité du commissariat central de Nantes, ils marqueront « un temps de recueillement pour les victimes des manifestations et dénoncer l’usage des flashballs par la police ». Le défilé se poursuivra quai Henri-Barbusse, puis rue Sully et rue Henri, jusqu’’à la gare par le cours John Kennedy.

Un rassemblement est prévu sur place avec le personnel gréviste de la SNCF.
Afin de prévenir tout risque de débordements, Didier Hude, le secrétaire départemental de la FSU, appelle « au calme tous ceux qui répondrait à l’appel de Nantes Révoltée », le nom que s’’est donnée une communauté Facebook soupçonnée d’encourager la violence et les casseurs.  Le responsable de la FSU s’e dit également prêt à « rencontrer les autorités ou à échanger avec elles pour voir quelles mesures mettre en place pour nous permettre de manifester en sécurité ».

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *