Travail dominical : que va changer la réforme à Nantes ?

Les ouvertures dominicales passent de 5 à 12 par an mais restent à la discrétion des municipalités. A Nantes, la formule employée l’’année dernière durant la période exceptionnelle de Noël, devrait être reconduite cette année.

ouverture

Noël 2015, c’’est encore loin pour les consommateurs, mais c’’est déjà demain pour les commerçants. Beaucoup d’’entre eux souhaitent que la formule négociée l’’an dernier par les partenaires sociaux, sur l’’impulsion de Nantes Métropole, soit maintenue cette année : en clair, les petites enseignes du centre-ville seraient, comme en 2014, autorisées à ouvrir lors des deux dimanches après-midi (14 heures-19 heures) précédant Noël, à savoir le 13 et le 20 décembre prochains (le 25 tombera un vendredi). Les élus de l’’agglomération devraient voter un texte en ce sens lors de la session du vendredi  9 octobre.

Une conférence à la CCI de Nantes

La Loi Macron, qui prétend libéraliser le travail dominical, ne change rien à l’’affaire : Nantes n’est pas concerné par les nouvelles zones touristiques internationales (ZTI) et la fourniture des douze dérogations annuelles reste à l’’appréciation de Johanna Rolland. Pour l’’heure, les seules autorisations « massives » concernent donc les fêtes de fin d’’année. C’’est sur cette période cruciale, souvent vitale pour les petits commerçants, que se concentre l’’essentiel du débat.

Hormis la CFDT, prête à saisir la perche tendue par Nantes Métropole, les autres organisations syndicales demeurent opposées à cette libéralisation, même ponctuelle. En revanche, le Medef réclame une application plus globale de la mesure, en l’’élargissant notamment aux grands centres commerciaux périphériques qui n’’étaient pas concernés par l’’autorisation à Noël 2014. L’’Union Professionnelle Artisanale souhaite, de son côté, un statu quo pour préserver l’’attractivité du centre-ville.
Ces différents enjeux seront abordés mardi 29 septembre lors d’’une conférence à la Chambre de Commerce et d’’Industrie de Nantes.

Post author

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *