Quel constructeur pour le futur aéroport Notre-Dame-des-Landes ?

Jean-Louis Borloo, le Ministre de l’Ecologie, du Développement et de l’Aménagement durable, va très prochainement désigner le constructeur et le futur concessionnaire de nouvel aéroport de Notre-Dame-des-Landes, qui va voir le jour près de Nantes.

aéroport de Notre-Dame-des-Landes, qui remplacera l’équipement actuel « Nantes-Atlantique » aux alentours de 2016, a exacerbé les clivages politiques pendant plusieurs décennies.
Mais à l’heure des scrutins électoraux, ceux des dernières Régionales en mars 2010, les lignes ont opportunément bougé et l’enjeu politique qu’a représenté le projet d’un nouvel aéroport à l’extérieur de l’agglomération nantaise, n’a pas remis en cause l’alliance électorale entre Europe Ecologie, opposée au dossier, et la majorité PS, qui l’a défendu sous la houlette de Jacques Auxiette, le président de l’assemblée régionale.
Le mouvement organisé par les opposants au projet, agriculteurs, riverains et autres partis politiques, n’a pas empêché le Secrétaire d’Etat aux Transports Dominique Bussereau de venir, cet été, et au grand dam d’Europe Ecologie, signer avec les collectivités locales un accord de financement portant sur la construction du nouvel aéroport.
Jean-Louis Borloo, le Ministre de l’Ecologie, du Développement et de l’Aménagement durable, va très prochainement désigner le constructeur et le futur concessionnaire de cet équipement qui devrait coûter un peu plus de 700 millions d’euros.
Pour l’heure, le groupe français Vinci, qui tient la corde avec le canadien Lavalin, part grand favori.
Le constructeur désigné de l’aéroport (qui financera le gros du chantier) en deviendra également le concessionnaire, au titre d’un bail de 55 ans.
L’aéroport de Notre-Dame-des-Landes sera doté de deux pistes spécialisées et aura une capacité de 9 millions de passagers (contre 2,7 millions à Nantes-Atlantique).

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *