Pokémon Go débarque à Nantes ce week-end

Le jeu en réalité augmentée distribué par Nintendo sortira cette semaine en France. A Nantes, les fans ont lancé un évènement sur Facebook pour chasser le Pokémon au départ du Jardin des Plantes dimanche.

pokemon
Les français seront les derniers servis. Déjà sorti dans la plupart des pays européens, le nouveau jeu phare de Nintendo, développé sur smartphone par l’américain Niantic, sera distribué sur l’ensemble du territoire national jeudi ou vendredi. Ce démarrage officiel ne prendra certainement pas au débotté les nombreux fans qui, ces dernières semaines, sont parvenus à se procurer une version piratée de l’application pour la tester en avant-première, en toute illégalité certes mais avec une passion qui, par endroit, frisait l’hystérie collective, au vu et au su des autorités. A peine lancé, Pokémon Go fait, en effet, l’objet d’un véritable culte frénétique un peu partout sur la planète.

Un pactole pour Nintendo

Aux Etats-Unis, 7,5 millions de téléchargements ont été recensés en moins d’une semaine. Ce chiffre illustre à lui seul l’ampleur d’un phénomène qui commence même à déboussoler son géniteur Nintendo, pourtant passé maître dans l’art de secouer l’univers du jeu vidéo depuis la révolution wii en 2006. Avec Pokémon, le japonais ouvre un boulevard de réalité virtuelle à ses utilisateurs qui n’en demandaient pas tant. A travers la caméra de leur smartphone, ils sont invités à suivre un véritable jeu de piste où apparaissent des petites créatures nichées dans un environnement qui, par écran interposé, se confond avec le leur. L’objectif de l’aventure est assez simple : chez soi, dans la rue ou dans les allées d’un parc urbain, il faut repérer le plus de Pokémon possible et les capturer sans ménagement à l’aide d’une Poké ball. Voilà pour la philosophie générale.

Ceux qui resteront insensibles à ce nouveau délire numérique ne manqueront sans doute pas de croiser ces groupes de jeunes semblant rechercher sur leur téléphone les ficelles capables de les mener à ces petites figurines, insaisissables à l’œil nu. C’est la copie conforme de ce qui se passera dimanche au jardin des plantes de Nantes : les organisateurs de cet évènement très attendu, le premier du genre dans la région, ont lancé des invitations sur Facebook via cette page. 2 800 personnes s’y sont déjà inscrites.

Post author

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *