Planète coursiers, ça roule à Nantes !

Société de livraison de plis urgents et de colis aux entreprises ou aux particuliers, la jeune société nantais Planète Coursiers ne se déplace qu’à vélo, et dans un rayon qui s’étend du centre ville de Nantes jusqu’au périphérique ! Zoom.

La livraison à vélo n’est pas, en soi, un concept révolutionnaire.
Les chinois, avec leur tricycles et autres pousse pousses, ont étrenné la formule depuis bien longtemps, malgré les tentations techniques suscitées par l’ère moderne. En France, la période de l’après-guerre, marquée par le rationnement du carburant, fut propice au développement de la livraison à bicyclette.
Surfant sur la vague du développement durable et de l’économie verte, le concept est (re)devenu tendance dans les années 2000 et les grandes métropoles françaises ont presque toutes, désormais, leurs sociétés de coursiers à vélo.
C’est le cas à Nantes depuis deux mois.
La société Planète Coursiers, créée par trois parisiens installés depuis peu Nantes, n’utilise que le vélo pour livrer plis urgents et colis auprès des particuliers ou des entreprises (elle n’a que quatre clients pour l’instant).
Le seul livreur de l’entreprise est équipé d’un sac à dos (pour les plis) et d’un bicycle muni, à l’arrière, d’une remorque pouvant transporter jusqu’à 30 kilos de colis.
Son rayon d’action couvre une quinzaine de kilomètres depuis le centre ville nantais jusqu’aux communes extérieures, en limite du périphérique (Saint-Herblain, Orvault, la Chapelle-sur- Erdre, Carquefou, Rezé…).
Le vélo, toujours pratique pour slalomer entre les voitures prises dans les embouteillages, reste «  le moyen de déplacement le plus rapide » selon l’Ademe qui a soutenu, à Nantes, le projet des créateurs de Planète Coursiers.
Ce mode de livraison écologique représente quasiment un gage de qualité supplémentaire, une valeur ajoutée qui apparaît sous la forme d’une petite pastille verte « Livré à vélo », soigneusement collée sur chaque colis et plis livrés.

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *