Nantes se dote de véhicules accessibles en libre service

Bien que la lutte contre le nombre croissant de voitures soit déclarée depuis une vingtaine d’année dans l’agglomération nantaise, le nouveau Plan de Déplacement Urbain (PDU) va désormais non plus lutter contre la voiture en elle-même, mais contre sa présence en masse dans les rues de la ville. Pour ce faire, l’agglomération va développer le covoiturage d’entreprise et l’autopartage grâce à des véhicules qu’elle mettra à disposition des entreprises et particuliers nantais.

Alors que la ville de Nantes tente depuis près de 20 ans de lutter contre le nombre d’automobiles dans ses rues, une nouvelle orientation a été prise concernant les transports en commun. Après avoir réfléchi longuement sur le sujet, la municipalité s’est aperçue que le problème de fond n’était pas la voiture en elle-même, mais bel et bien le nombre d’automobilistes qui circulaient dans les rues de l’agglomération. Les problèmes d’embouteillage, de pollution et d’émission de gaz à effet de serre en masse viennent en réalité de l’utilisation massive de l’automobile, une solution : diminuer le nombre de véhicules empruntant quotidiennement le réseau routier nantais. Alors que dans la majorité des cas, une voiture transporte un seul passager, pourquoi ne pas tenter de développer le covoiturage d’entreprise et l’autopartage.

Dans l’optique de développer son nouveau Plan de Déplacement Urbain (PDU), la municipalité va se doter d’environ 60 véhicules mis à disposition des entreprises et des particuliers. Le système sera basé sur le versement d’un forfait mensuel incluant une carte de transport en commun et un « droit d’entrée » pour l’utilisation des voitures de la municipalité. L’accès sera en libre service 24h/24h et une tarification à l’heure et au km sera mise en place.

Le but de cette action va être de développer l’utilisation des transports en commun pour les déplacements réguliers des automobilistes les moins réticents ou ayant des difficultés à assurer le coût de l’entretien de leur propre véhicule. Les voitures à disposition leurs serviraient alors à n’utiliser l’automobile qu’occasionnellement.

Post author

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *