Nantes: les trams supprimés samedi après-midi

Pour des raisons de sécurité, la Semitan a pris la décision de supprimer le trafic des trams samedi pendant la manifestation contre le projet de réforme du Code du Travail.

tram nantes

« Compte tenu des incertitudes sur le parcours des manifestants, la direction a pris des mesures de prévention afin d’’organiser au mieux les services et de prévenir la clientèle en amont ». Dans un communiqué,  la Semitan qui invoque une « situation inhabituelle », a annoncé de fortes perturbation sur le réseau de transport collectifs, et notamment sur ses trois lignes de tramway où le trafic sera totalement interrompu ce samedi à partir de 14 heures dans le centre-ville, jusque très tard dans la soirée.

Cette mesure d’’exception a surpris les organisateurs de la manifestation qui, sous la pression des autorités, ont été contraints de délocaliser leur rendez-vous sur l’’Ile-de-Nantes, à l’’écart des commerces vandalisés en marge des précédents rassemblements qui se sont tenus dans le cœoeur de ville. Mais la Semitan redoute que des éléments incontrôlables ne forcent les cordons policiers et parviennent à s’’infiltrer dans les zones sécurisées. Le 31 mars dernier, des casseurs avaient attaqué le matériel et le mobilier du réseau TAN, provoquant un préjudice de 50 000 euros.

Dans ces conditions, les responsables de la société de transport ont préféré prendre des précautions pour minimiser les risques: aucune des trois lignes de tramway ne circulera en centre-ville une bonne partie de la journée : la 1 sera coupée entre les stations Gare maritime et Bouffay de 14h à 1h30. Des bus-relais seront déployés entre François-Mitterrand et Gare maritime pour assurer une la desserte jusqu’’à Commerce, sauf si la manif s’invite en centre-ville, ce que n’ont pas du tout exclu les organisateurs. Pas de trafic non plus sur la ligne 2 entre 50-Otages et Hôtel-Dieu de 14h à minuit et demi, et sur la ligne 3 entre Bretagne et Hôtel-Dieu aux mêmes heures. Les lignes C1, C2, C3 et C6 sont également coupées de 14h à 1h30. Les lignes de bus 11, 12, 23, 26 et 54 sont également déviées.

Plus d’infos

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *