Nantes : les anti-aéroport font bloc

A quatre jours d’’une décision judiciaire qui s’’annonce décisive, les opposants au projet d’’aéroport de Notre-Dame-des-Landes étaient réunis ce week-end à Vigneux-de-Bretagne (Loire-Atlantique) pour leur quinzième rassemblement annuel.

Les 10 à 15 000 militants réunis samedi et dimanche à Vigneux-de-Bretagne, au sud de la zone où doit s’’élever avant 2020 le futur aéroport Nantais de Notre-Dame-des-Landes, ont musclé leur discours à quatre jours du jugement du tribunal administratif qui doit statuer sur le volet environnemental du dossier. Entre débats et forums, ces opposants de la première heure, ralliés par des représentants politiques issus des rangs d’’Europe-Ecologie-Les Verts (EELV), du Parti de Gauche (PG) et du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA), ont fustigé le décalage entre les discours des élus qui prétendent lutter contre le réchauffement climatique et participeront, à ce titre, à la COP21 programmé à Paris en fin d’année, et leur soutien indéfectible à la réalisation de « grands projets inutiles », dont Notre-Dame-des-Landes est le symbole le plus sensible, avec le barrage de Sivens (Tarn).

Décision vendredi prochain

Ce rassemblement, le quinzième depuis le début du XXIème siècle, s’’inscrivait cette année dans un contexte particulier lié à l’’épilogue judiciaire qui devrait, dès le 17 juillet, dénouer le litige juridique qui oppose les anti-aéroports aux « pros », et statuer sur la recevabilité environnementale du programme conduit par Vinci et sa filiale Aéroports du Grand-Ouest (AGO), soutenu par le gouvernement. Le 18 juin dernier, le rapporteur public du tribunal administratif avait pris position en faveur du chantier et réclamé parallèlement l’’invalidation des 17 requêtes déposés par plusieurs associations de protection de la Nature qui estimaient que la Loi sur ‘l’Eau ne serait pas respectée sur le site de Notre-Dame-des-Landes.
Vendredi dernier, la CGT a réitéré sa préférence pour un maintien du trafic à Nantes-Atlantique « avec toutes les améliorations nécessaires en terme de sécurité, de conditions de travail, d’accès et d’usage ».

Post author

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *