Nantes: les amendes de stationnement pleuvent à la Beaujoire

Depuis un décret gouvernemental du 2 juillet, le montant de l’’amende pour « stationnement très gênant » a été multiplié par quatre. Une cinquantaine de supporters nantais se sont faits prendre le 13 septembre dernier, en marge du match contre Rennes.

stationnement2

Un automobiliste averti en vaut deux. Cet été, le gouvernement a sévèrement durci l’’amende dressée en cas de stationnement dit « très gênant », une nouvelle infraction destinée à sécuriser les espaces dévolus aux cyclistes et aux piétons. 51 supporteurs nantais, qui étaient venus assister au match contre Rennes le 13 septembre dernier à la Beaujoire, ont appris à leurs dépens qu’’il vaut mieux rater les dix premières minutes d’’une rencontre sportive, plutôt que de se garer à la hâte et n’’importe-où, dans le seul but de se pointer à l’’heure au stade. Tous s’’étaient garés sur la piste cyclable qui court le long d’’une portion de la route de Saint-Joseph qui passe, en sens unique, à ‘l’ouest de l’’enceinte des canaris, en amont du boulevard de la Beaujoire (côté ouest). Selon un communiqué de la police, certains des contrevenants auraient été avertis par des agents « qu’’ils risquaient une contravention », mais n’’auraient pas tenu compte de cette mise en garde.

Que dit le décret du 2 juillet 2015 ?

Les nombreux nantais qui se rendront samedi prochain à La Beaujoire pour assister à l’’affiche contre le Paris Saint-Germain (17h30), sont donc prévenus : mieux vaut éviter les stationnements sauvages. Pour info, le décret n°2015-808 du 2 juillet dernier précise bien qu’’il « aggrave les sanctions » à l’’encontre des véhicules qui « occupent les cheminements piétons et les zones cyclables ». Il interdit également « l’’arrêt ou le stationnement à cinq mètres en amont d’’un passage piétons » (sauf s’’il existe des espaces aménagés pour les voitures) et généralise « les doubles sens cyclables aux aires piétonnes et à l’’ensemble des voies où la vitesse maximale autorisée est inférieure ou égale à 30 km/heure ».

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *