Nantes : Le Covid-19 s’abat sur les Canaris

Le FCN a dû annuler son match de préparation contre Charleroi en raison de la multiplication des cas positifs au sein de son effectif professionnel.

La situation sanitaire du FC Nantes préfigure peut-être le scénario qui attend la ligue 1 à partir du 21 août, date annoncée de la reprise de la compétition : des journées tronquées, des matchs annulés et reportés et des « mises au verts » contraintes pour les effectifs contaminés par le virus.

Après la mi-juillet, le Covid-19 s’est invité chez les jaunes et semble s’y être durablement installé. Une première vague de trois cas a d’abord été diagnostiquée au sein du personnel du club : un joueur était concerné – Marcus Coco -, auquel s’est ajouté un membre du staff et un salarié de l’équipe administrative.

Les entraînements aménagés

Des mesures d’isolement ont alors été prises, envers les malades bien sûr, mais aussi des personnes qui avaient été en contact avec eux, conformément aux procédures mises en œuvre par les agences régionales de santé pour remonter les échelles de contamination et casser la dynamique des clusters. Ce qui avait conduit Christophe Gourcuff à faire le tri dans son groupe avant d’affronter Anderlecht en fin de semaine dernière (0-0) : Samuel Moutoussamy, Imran Louza, Ludovic Blas et Kader Bamba avaient été sciemment mis à l’écart.

Aujourd’hui, la situation s’est aggravée : dès mercredi, le journal 20 Minutes affirmait de source sûre que cinq nouvelles personnes avaient été diagnostiquées positives au nouveau coronavirus au sein de l’effectif et/ou dans son entourage. L’information a été confirmée quelques heures plus tard par le club, alors même que l’annulation du match contre Charleroi, prévu samedi prochain en Belgique (16h30) avait déjà été annoncée.

Selon le quotidien national, ces nouveaux cas, qui s’ajoutent donc aux trois autres (huit au total), ont été décelés après une séance de tests au Covid-19 organisée mardi midi après l’entraînement.

En l’état, le FC Nantes n’est donc « plus autorisé à voyager, pour raisons sanitaires » et le coach Christian Gourcuff voit ses plans contrariés: « D’un commun accord, il a été décidé d’aménager les entraînements des prochains jours » ont d’ailleurs souligné les dirigeants de la Maison jaune.

Rappelons que les Canaris devaient disputer contre Charleroi leur troisième match de préparation après celui qu’ils ont disputés, après le stage de reprise à Annecy, le stade Nyonnais (6-0) le 18 juillet puis Anderlecht, vendredi dernier. La rencontre contre les belges avait été programmée en lieu et place d’une confrontation initialement prévue contre Bordeaux, mais finalement annulée, non pour cause coronavirus, mais pour des raisons stratégiques : le FCN doit -si la situation se rétablit d’ici-là -, se rendre en Gironde pour le compte de la première journée de championnat, le 23 août.

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *