Nantes : le coronavirus provoque l’annulation de plusieurs spectacles

Les concerts de Maître Gims et de Patrick Bruel, respectivement prévus les 7 mars et 6 mai prochains au Zénith, n’auront pas lieu. Des reports sont à l’étude, sans doute à la fin de l’été.

Le Covid-19, ce virus de type grippal venu d’Asie, bouscule les calendriers culturels. Face à la multiplication des cas d’infection sur le territoire français, le gouvernement a pris des mesures drastiques pour contenir l’épidémie. L’une d’elles interdit purement et simplement les regroupements supérieurs à 5 000 personnes en milieux clos et confinés. Des critères qui heurtent de plein fouet la programmation des grandes salles, comme le Zenith de Nantes où la capacité atteint presque le double du seuil retenu par l’Etat, soit 9 000 places. Conséquence immédiate : le concert du rappeur Maître Gims, qui devait se tenir ce samedi (7 mars) a été annulé par les organisateurs tenus de se conformer aux règles du dispositif sanitaire. Plus surprenant : le spectacle de Patrick Bruel, prévu le 6 mai, a subi le même sort. Une décision qui émane de « 14 Production », la société qui finance la tournée du chanteur. Cette mesure fait suite à l’arrêté ministériel du 4 mars de mars dernier, lequel prolonge jusqu’au 31 mai prochain l’interdiction des rassemblements de plus de 5 000 personnes afin de lutter contre la propagation du coronavirus.
D’autres affiches seraient en sursis : Muriel Robin le 10 mars, Dadju le 12, Jean-Louis Aubert le 17, Niska le 18. En revanche, des artistes ont été maintenus, comme Orange Blossom ce vendredi 6 mars, Christophe Mahé le 8, The Australian Pink Floyd Show le 11 et Norman le vendredi 13 prochain.
Certaines annulations devraient donner lieu à des reports à des dates qui restent, pour l’instance, encore indéterminée : ce sera le cas de Maître Gims et de Patrick Bruel pour lequel une échéance, encore floue, à septembre-octobre a été évoquée.
En revanche, la course Odysséa, organisée au profit de la lutte contre le cancer, est maintenue ce samedi 8 mars : cette manifestation extérieure devrait drainer quelque 15 000 coureurs.

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *