Nantes : la taxe foncière en hausse de +0,9%

Les nantais vont payer 16 euros de plus au titre de taxe foncière et de taxe d’’habitation cette année. Il s’’agit bien sûr d’’une moyenne.

Comme ailleurs, la fiscalité avait fortement progressé à Nantes entre 2007 et 2012, période marquée par les premières années de crise. Pour tenir les budgets, la Municipalité avait donné des tours de vis successifs à la taxe d’’habitation (+4,9% par an entre 2007 et 2012), mais mis la pédale douce sur la taxe foncière (+0,8% en moyenne annuelle).

La taxe d’habitation moins forte qu’à Rennes

Rappelons que la première est due par tous ceux qui occupent un logement, locataires compris, et la seconde par tous les propriétaires sur leurs bien bâtis et non-bâtis. Cette année, la taxe foncière, qui intègre la taxe d’’enlèvement des ordures ménagères, va progresser de +0,9% à Nantes et s’’établir à 1 008 euros en moyenne, un niveau inférieur à la moyenne nationale (1 040 €). C’’est environ 8 euros de plus par rapport à 2013. Même tendance pour la taxe d’’habitation : elle passe à 1056 euros, soit 8 euros de hausse (toujours en moyenne). A Nantes, le montant de cet impôt qui, on l’a vu, a beaucoup augmenté ces dernières années, reste supérieur à la moyenne française (1 032 euros). Il est beaucoup plus important qu’’à Paris (464 euros), Lyon (909 euros) ou Lille (938 euros) mais reste loin du record d’’Argenteuil (1 441 euros) et des taux appliqués à Nîmes (1 273 euros ou Rennes (1 224 euros).

Post author

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *