Nantes : la place du Commerce déshabillée de ses arbres

Près de 70 platanes ont été abattus cette semaine dans le cadre du réaménagement de la liaison Commerce-Feydeau, le long du tramway. Johanna Rolland promet de replanter.

L’immense manteau arboré qui enveloppait l’allée Duguay-Trouin et la portion de tramway située à hauteur de la rue du commerce, est tombée par lambeaux entiers cette semaine: une équipe de bûcherons nocturnes ont abattu dans le secteur quelque 70 platanes, comme le prévoyait le plan de réaménagement de la liaison Commerce-Feydeau, un gros chantier conduit par l’atelier Jacqueline Osty. Les nantais, qui ont l’habitude de sillonner le quartier, avaient beau être au fait de ce lourd programme d’arrachage, l’effet visuel produit par la disparition de ces végétaux n’a laissé personne indifférent, et surtout pas les commerces riverains. Le choc n’en sera que plus fort au printemps, période à laquelle les abords du tramway se recouvraient ordinairement d’un habit vert long et majestueux.

Un programme à 29 millions d’euros

Le projet défini par la Ville consiste à revaloriser l’architecture du quartier en le débarrassant de ce long rideau d’arbres qui « en dissimulait les façades » et lui bouchait la luminosité. Est-ce à dire que le bois et la verdure n’auront plus le droit de cité sur ce point névralgique du centre-ville de Nantes ? Non , assure-t-on du côté des élus. D’abord parce que certains platanes vont échapper au « massacre », comme le confirme jacqueline Osty : « On garde les plus beaux » (source : 20 Minutes). Ensuite parce que de nouvelles espèces vont être replantées sur place, 80 en tout : une vraie liste à la Prévert dans laquelle les frênes côtoieront sophoras, gleditschias, mélias, camélias et autres iris pour composer un tableau végétal plus diversifié et plus équilibré que l’ancien plateau.
Le centre-ville nantais n’en est pas à sa première séance d’abattages : ces dernières années, table rase avait également été faite à la Chaussée de la Madeleine, au quai barbusse, au square Mercœur (devant le château des Ducs) et à la croisée des rues Stanislas Baudry et Écorchard (à proximité de la gare. Tous les arbres retirés doivent être remplacés.

Rappelons que le chantier de transformation de la liaison Commerce-Feydeau va s’échelonner sur trois ans. Le coût de l’opération, estimé à 29 millions d’euros, sera à la charge de Nantes métropole.

Post author

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *