Nantes: ILokYou rebaptisé Allovoisins

La plateforme collaborative ILokYou, spécialisée dans les échanges d’’objets courants et services entre particuliers, change de nom et s’’appelle désormais Allovoisins. Ce nouveau départ s’’inscrit dans une stratégie de développement mise en place avec le groupe RTL.

Les 70 000 utilisateurs d’’ILokeYou, essentiellement domiciliés dans le grand ouest et la région parisienne, devront s’y faire : ils sont désormais membres d’’Allovoisins, nouvelle marque déposée par cet outil collaboratif créé à Nantes en 2013 qui permet aux particuliers de ‘s’échanger des objets de la vie courante, ou demander de l’’aide pour des petits services ponctuels, de type bricolage, jardinage ou petits travaux de manutention.
Si le site change de nom, sa philosophie reste la même et continuera à surfer sur les recettes qui font le succès de la consommation collaborative : proximité, simplicité, solidarité, le tout à prix cassés.

Une levée de fonds de près de 2 millions

Cette nouvelle peau s’’inscrit dans une stratégie de développement négociée avec le groupe RTL qui prend 20% du capital de la start up nantaise. En échange des bénéfices engrangés, la radio fournira du temps d’eantenne à Allovoisins, surtout sous la forme de’espaces publicitaires. Du gagnant-gagnant  en quelque sorte entre un média qui recherche de nouvelles sources de revenus et une société innovante qui cherche à élargir son audience au-delà de la seule caisse de résonance d’’Internet.

Pour ILokYou, cette cession d’’actifs équivaut à une levée de fonds d’’1,7 million d’’euros, une somme qui comprend la valorisation des espaces pub diffusés sur RTL.  Grâce à cet investissement, le fondateur de la plateforme Edouard Dumortier, espère atteindre deux millions de membres dans les trois prochaines années.
D’’après le communiqué qui annonce l’’opération,  le plan de promotion négocié avec RTL s’’échelonnera sur un plus d’’un an et se traduira dès décembre 2015 par des annonces sur ‘l’ensemble des supports gérés par le média (RTL, RTL. fr, RTL2, RTL2.fr, Fun Radio et Funradio. Fr), soit un potentiel de 13 millions d’auditeurs.

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *