Nantes, deuxième ville verte en France

Nantes arrive derrière Angers dans le classement des 50 villes françaises les plus vertes, établie par l’Union Nationale des Entreprises du Paysage (Unep).

Nantes, désignée capitale verte de l’Europe en 2013, ne pouvait que se distinguer dans le premier classement national du genre dressé par l’Unep (Union Nationale des Entreprises du Paysage). Si la Préfecture de Loire-Atlantique figure sur le podium, elle rate cependant la première marche, occupée par sa voisine Angers (Maine-et-Loire).

Le palmarès de l’Unep se fonde sur plusieurs critères prenant notamment en compte les moyens mis en œuvre dans la création de nouveaux espaces verts et l’entretien des surfaces existantes. Il mesure également la superficie totale dédiée à la verdure et le niveau de promotion des parcs et jardins dans la politique de la Ville.

Si Angers ressort comme la Municipalité française qui consacre la plus grosse part de son budget à ses espaces verts (5%, soit quatre fois plus que la moyenne nationale), Nantes se distingue par l’ampleur de sa politique de biodiversité avec ses douze hectares de zones humides…malgré le projet d’aéroport à Notre-Dames-des-Landes, pointé par ses détracteurs comme une entorse à l’équilibre environnemental.

Nantes, qui dresse chaque année un inventaire de la faune et flore, dispose également de 34m² d’espaces verts par habitant, une bonne moyenne pour une métropole de cette taille (à Angers, c’est 51 m²).
Dans le top 10, on trouve une autre métropole, Lyon, qui se hisse en quatrième position avec un indice de 76,5 (sur 100). Le score nantais est à 83.

Post author

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *