Nantes, championne de France du numérique ?

Avec ses 19 200 emplois et ses 170 créations d’entreprises par an, Nantes apparaît comme l’un des villes françaises les plus dynamiques dans le secteur de l’économie numérique. L’agglomération vient d’ailleurs de poser sa candidature pour obtenir le label national Métropole French Tech.

Avec un taux chômage d’environ deux points inférieur à la moyenne nationale, Nantes semble mieux résister que d’autres grandes villes aux affres de la crise. Symbole de ce dynamisme, son secteur numérique qui génère, chaque année, quelque 170 créations d’entreprise. Cette filière représente aujourd’hui un vivier de 1 420 sociétés (+40% entre 2008 et 2012) riche de près de 20 000 emplois, un chiffre en progression de 21% sur la période 2009-2012.

Les élus nantais, qui souhaitent surfer sur cette vague, viennent d’annoncer qu’ils comptaient obtenir, pour l’agglomération, le label Métropole French Tech. Ce statut, lancé par l’Etat, sera accordé aux villes françaises les plus dynamiques dans le domaine du web afin de renforcer la visibilité de leurs startups au niveau international.

Un Pôle Numérique sur l’Ile de Nantes

La filière nantaise, qui sera identifiée par le terme « Nantes tech » en cas d’obtention du label, dispose, selon les élus de la métropole, d’un potentiel de créations d’emplois important sur les dix prochaines années (10 000, selon les estimations), et constituerait une belle rampe de lancement pour « une dizaine de TechChampions » spécialisée dans les activités liées aux outils internet.

Dans un communiqué, la présidente de Nantes Métropole Johanna Rolland, également maire de Nantes, affirme avoir l’ambition de faire de ce territoire « l’un des écosystèmes les plus vibrants, influents et inspirants d’Europe pour les entrepreneurs du numérique à l’horizon 2025 ». Un environnement d’excellence dans lequel l’Université de Nantes prendrait bien évidemment sa part puisqu’elle forme, chaque année, quelque 3 000 étudiants dans les métiers du numérique, dont 1 200 sortent avec un diplôme.

En 2017, l’Université compte créer, dans le quartier de la Création sur l’Ile de Nantes, un « Pôle Universitaire dédié aux Cultures Numériques » qui regroupera, dans un même lieu, enseignants, chercheurs, étudiants et entrepreneurs.

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *