Nantes : +10 % d’entreprises en difficulté en 2010

Le tribunal de commerce de Nantes a convoqué 164 entreprises en difficulté lors du premier semestre 2010, c’est 10% de plus qu’un an auparavant.

Les effets de la crise persistent même si les chocs endurés par les entreprises sont moins violents qu’en 2009.
C’est en tout cas ce que semble indiquer le bilan du tribunal de commerce de Nantes à mi-parcours de l’année 2010.
La juridiction nantaise a convoqué 164 entreprises en difficulté sur l’ensemble du premier semestre 2010, c’est 10% de plus qu’un an auparavant.
Malgré tout, le nombre de liquidations judiciaires est en légère diminution, une tendance qui situe la Région Pays-de-la-Loire au-dessous de la moyenne nationale des faillites d’entreprise.
Selon le président de la Chambre des procédures collectives, ce sont les petits et les très petits établissements, ainsi que les sous-traitants qui subissent encore le plus le contre-choc de la crise, en raison de carnets de commande encore déficitaires.
48 millions d’euros sont encore en jeu au titre des contentieux enregistrés en 2010, soit une hausse de 15 %  sur un an.
Lors des trois premiers mois de 2010, 252 dossiers se sont ajoutés au flux déjà en cours.
D’après Guy Lezier, président de la chambre des contentieux (source : Ouest-France) : « Pendant une crise, les sociétés sont plus pressées de récupérer leur argent. Entre la plaidoirie de l’avocat et le verdict de la cour, il n’y a que deux mois et demi. C’est important car une entreprise non-payée peut être bloquée dans sa production et ainsi déposer le bilan. Le préjudice financier doit être réparé au plus vite. »
Une moyenne de 700 dépôts de bilan sont comptabilisés, par an, en Loire-Atlantique.

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *