Loire-Atlantique : quatre entreprises se lancent dans une filière de maintenance éolienne

Quatre entreprises de Loire Atlantique ont créé avec deux de leurs homologues angevines et sarthoises Net-Wind, une société qui devrait constituer la première filière globale de maintenance éolienne en France. 300 emplois sont à la clé, dont cinquante dès 2011.

Elles sont quatre entreprises. Deux appartiennent aux groupes Eiffage et Cegelec. La troisième est une entité du groupe hydraulique Hydratight. Et la dernière est gérée par le groupe de contrôle des installations Apave.
Ces quatre établissements nantais se sont associés à l’angevine Fixator (Saint-Barthélémy d’Anjou) et à la sarthoise Chastagner (La Ferté-Bernard) pour constituer, via la société Net-Wind, un réseau de compétences techniques capable de faire naître la première filière globale de maintenance éolienne en France.
En combinant plusieurs savoir-faire dans le domaine des énergies renouvelables, ingénierie, contrôle des installations et autres matériels de levage, ce groupement se donne les moyens de proposer aux constructeurs éoliens une offre complète dans le cadre de leur service après-vente.
NetWind se distinguera sur le marché par un éventail large de compétences techniques et un maillage pertinent du territoire : « Nous sommes en mesure de répondre à 95% des demandes et notre rayon d’intervention se situe à moins de cinquante kilomètres de n’importe quel parc français » annonce le président de Net-Wind (Source : Presse Océan).
Si son domaine d’intervention reste l’éolien terrestre partout en France, Net-Wind ambitionne également d’intégrer, à terme, le marché offshore.
Aujourd’hui, la société fait travailler une vingtaine de salariés mais 300 emplois pourraient être créés sur le long terme. Cinquante nouveaux postes pourraient ainsi voir le jour dès 2011.

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *