Loi Travail : un lycéen placé en détention à Nantes

Les enquêteurs le soupçonnent d’’avoir voulu tuer un policier lors de la manifestation du 3 mai contre la Loi Travail.

Un jeune de 18 ans, scolarisé dans un lycée de Nantes, a été interpellé jeudi alors qu’’il participait à un nouveau rassemblement contre la réforme du Code du Travail. Les faits qui lui sont reprochés remontent au 3 mai : ce jour-là, une précédente manifestation s’était tenue à Nantes au cours de laquelle un groupe de casseurs munis de barres de fer avaient attaqué un commandant de police. Le jeune homme, soupçonné d’’avoir participé à cette agression collective, a d’’abord été entendu dans le cadre d’’une garde à vue. A l’’issue de cet interrogatoire, les enquêteurs ont estimé qu’’il existait à son encontre des indices graves et concordants. Mis en examen pour « tentative d’homicide sur une personne dépositaire de l’’autorité publique », le suspect a été placé en détention provisoire dans l’’attente d’’un procès qui pourrait se tenir devant une cour d’assises. Selon le parquet, le jeune majeur aurait, durant son audition, reconnu avoir projeté le policier au sol, mais nié avoir ensuite exercé des violences sur sa personne.

La victime, qui s’était fait arracher son casque de protection, avait reçu plusieurs coups à la tête, dont certains assénés au moyen de barres de fer. L’’une de ces armes (par destination), retrouvée sur les lieux de l’’agression, fait actuellement l’’objet d’’analyses scientifiques afin d’’identifier ses utilisateurs éventuels.

Transféré à l’hôpital, le policier en était ressorti avec une quinzaine de points de suture à la tête et au visage.

Post author

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *