Les nantais kiffent le « sex » sur Internet

Selon une étude menée par le site nerienlouper.fr, Nantes reste l’une des villes de France où le mot « sexe » est le plus tapé sur le moteur de recherche Google. Mais leurs voisins rennais seraient encore plus accros qu’eux.

Le portail d’actus Nerienlouper.fr, caisse de résonnance de tous les sujets qui buzzent sur internet, établit régulièrement son palmarès des villes les plus « obsédées » de France. Le site fonde son jugement sur les flux de mots-clés enregistrés par Google Trends dans le moteur de recherche le plus fréquenté du monde.

Analyse des requêtes sur Google

Au moyen de cet outil ultra-perfectionné permettant une géolocalisation des requêtes, l’équipe éditoriale française prétend être en mesure de décortiquer l’usage (très personnel) que les internautes font du mot « sex », le plus tapé sur Google (75 millions de fois chaque année). Pour info, ces trois lettres ont, selon les mesures effectuées par Globometer, déjà été saisies 8,6 millions de fois en 2015, partout dans le monde.

Avec un indice « 100 », Nantes s’était hissé, en 2014, en tête de ce palmarès, bonnet d’âne qui faisait d’elle la ville la « plus obsédée » de France. Ses habitants ont semble-t-il mieux maîtrisé leurs pulsions intimes depuis janvier, avec un baromètre retombé à 95. Nantes, désormais 5ème, est coiffé par Besançon (100), Amiens (99), Caen (98) et Rennes (97). Suivent, de près, Poitiers et Dijon (94 ex aequo).
Ce classement a été réalisé à partir des données fournies par Google Trends sur la période couvrant l’ensemble du mois de janvier jusqu’au 7 février dernier.

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *