Législative : le PS en déroute à Nantes

La défaite cuisante de la gauche traditionnelle est symbolisée par la perte de la troisième circonscription Nantes-Saint-Herblain dont Jean-Marc Ayrault fut l’élu pendant trente ans.

législatives
Un à un, les candidats socialistes non ralliés à Emmanuel Macron se sont effondrés comme des quilles au profit de la France Insoumise, qualifiée dans quatre des dix circonscriptions de Loire-Atlantique, et surtout d’En Marche, le mouvement politique du président de la République Emmanuel Macron, arrivé partout en tête dans le département.

Sur Nantes-Orvault (1ère circonscription), l’ex- EELV François de Rugy, passé dans le camp du nouvel exécutif, va sans doute sauver son siège dimanche prochain face au LR Julien Bainvel (45,34% contre 17,24%).

Dans le centre de Nantes (2ème circonscription), la députée socialiste Marie-France Clergeau avait adoubé Alain Robert pour lui succéder au Palais-Bourbon : il n’a pas résisté au raz-de-marée de la République en Marche, incarnée sur ce territoire électoral par une chef d’entreprise, Valérie Oppelt (39,78%). Elle affrontera Carole Malard, de la France Insoumise (15,83%).

Dans la 5ème circonscription (Nantes-Nort-sur-Erdre), le député sortant Michel Ménard, également socialiste, est en ballotage négatif face à la représentante d’En Marche Sarah El Haïry (13,95% contre 41,35%).
Le plus gros coup de tonnerre a retenti dans la troisième (Nantes Saint-Herblain) où celle qui avait succédé à Jean-Marc Ayrault en 2016, Karine Daniel, est éliminée dès le premier tour. Le 18 juin, la finale donnera lieu à un duel entre la macroniste Anne-France Brunet (38,65%) et la mélenchoniste Martine Gourdon (16,73%).

Même déconvenue pour le PS Dominique Raimbourg à Nantes-Rezé, devancé nettement par Aude Amadou pour La république en marche (39,20%) et Vincent Egron pour la France Insoumise (17,38%).

Autre ralliement socialiste à Emmanuel Macron, le député sortant Yves Daniel est en ballotage positif dans la 6ème circonscription (Ancenis-Châteaubriant) face au candidat LR-UDI Alain Hunault (21,60%).

A Saint-Nazaire, La Baule-Guérande et au Pays de Retz, la République en Marche sort très nettement en tête.

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *