La Twingo 3 lancée à Nantes

Nantes est sous le feu des projecteurs jusqu’au 27 septembre : Renault y lance sa nouvelle gamme Twingo, la troisième depuis 1993.

La presse internationale a rendez-vous à Nantes jusqu’à fin septembre. C’est là que Renault lance officiellement sa Twingo 3, dernier rejeton d’une gamme lancée en 1993. Pendant trois semaines, plusieurs groupes de journalistes issus d’une vingtaine de nationalités vont se relayer sur les routes nantaises afin de jauger les capacités de cette citadine, seule nouveauté commercialisée par la marque au losange en 2014.

Une flotte d’environ 80 Twingo 3 est déployée sur un parcours de 80 kilomètres entre l’aéroport Nantes-Atlantique et Guérande. Au total près de 600 « testeurs »  vont sillonner le parc de Brière et, à Nantes, le quartier Malakoff, le centre-ville jusqu’aux Machines de l’Ile. Beaucoup de nantais devraient donc voir passer cette Twingo 3. Les plus attentifs la reconnaîtront aisément : contrairement à ses prédécesseures, elle n’existe qu’en version 5 portes, revêt des couleurs plutôt flashies (sept au total, dont jaune éclaire, rouge flamme ou brun capuccino) et présente un design proche, dans l’esprit en tout cas, de la Renault 5 Turbo, voire même de la Fiat 500…

Moteur à l’arrière

Comme pour les Smart allemandes, dont elle partage d’ailleurs la plateforme technique, la Twingo 3 (produite en Slovénie) est équipée d’un moteur 3 cylindres installé sous le plancher de son coffre arrière.
Pour ce gigantesque lancement promotionnel, Renault annonce avoir préféré Nantes à Berlin et Copenhague. Des spots publicitaires y ont même été tournés cet été. En échange de ce coup de projecteur,  la Ville s’est engagée à « faciliter le stationnement et les accès ».

Pour info, le prix de vente de cette nouvelle Twingo 3 se situe dans une fourchette comprise entre 10 800 € et 15 700 €. la Twingo 1 s’était écoulée à  deux millions d’exemplaires et la n°2 à 1 million depuis son lancement en 2007.

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *