La Région Pays-de-la Loire rebasculerait à droite fin 2015

Selon un sondage BVA, le rapport électoral serait favorable au second tour à la liste d’’union Les Républicains UDI menée par Bruno Retailleau.

vote

Quelle couleur prendra le Conseil régional des Pays-de-la-Loire à l’’issue des deux scrutins des 6 et 13 décembre prochains ? Le sondage BVA réalisé pour la presse quotidienne locale, et publié ce vendredi, semble annoncer la fin d’’un épisode politique, celui inauguré en 2004 par Jacques Auxiette (PS) porté à la tête de la région par une majorité de gauche, largement reconduite en 2010. Il y a onze ans, la prise de pouvoir des socialistes en Pays de la Loire avait fait l’’effet d’’un petit séisme électoral, tant le territoire ligérien, longtemps dirigé la gaulliste Olivier Guichard (1974-1998) puis par François Fillon (RPR) jusqu’’en 2002, paraissait ancré à droite.

Le FN au second tour

Mais le second mandat de Jacques Chirac à l’’Elysée avait renversé en faveur de la gauche le rapport de forces dans les territoires, un phénomène qui s’’était encore aggravé en 2010 sous l’’ère Sarkozy. Cette fois, le retour de balancier risque, en 2015, d’’être douloureux pour le PS, dont le destin national porté par le président François Hollande est mal engagé. Selon l’’enquête menée par BVA*, qui prétend mesurer les intentions de vote des électeurs à l’’instant T, la droite remporterait sept des treize régions métropolitaines, dont les Pays de la Loire (mais pas la Bretagne).

Un fort déséquilibre se dessinerait dès le 1er tour entre les deux forces majoritaires de droite et de gauche : la liste conduite par le sénateur de Vendée Bruno Retailleau (Les Républicains/UDI) distancerait largement (36% contre 23%) celle de Christophe Clergeau (PS/PRG) mis sur orbite par Jacques Auxiette. Avec 16% des voix, la liste Front National portée par Pascal Gannat se maintiendrait au second tour qui, même dans la configuration d’’une triangulaire, resterait largement favorable au candidat de la droite modérée (45% contre 37% à Christophe Clergeau).

*réalisé du 6 au 15 octobre par internet, auprès d’un échantillon de 800 personnes inscrites sur les listes électorales en Pays de la Loire, représentatif de la population régionale âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas.

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *