La canicule prive de courant 200 000 nantais

Des explosions dans plusieurs transformateurs ont été à l’’origine d’’une coupure géante d’’électricité mardi soir. Plus de 200 000 personnes auraient été touchées dans l’’agglomération nantaise et le Pays de Retz.

electricite

En plein cagnard et à l’’abri du vent, il a fait jusqu’’à 45 C° hier après-midi dans certains secteurs de l’’agglo nantaise. Dur pour les corps. Compliqué aussi pour les installations électriques rarement confrontées à une telle poussée du thermomètre. En soirée, un incendie consécutif à une fuite d’’huile s’’est déclenché dans un poste d’’aiguillage en surchauffe, situé en contrebas du pont de Cheviré, et géré par Réseau de Transport de l’’Ouest (RTE), filiale d’ERDF.

Coupures en Bretagne et en Vendée

C’’est cette explosion qui a créé la pagaille sur l’’ensemble du réseau desservant surtout le sud ouest de la métropole (Bouguenais, Saint-Herblain) et le pays de Retz. Un peu plus de 200 000 foyers auraient été concernés par ces coupures, dont certaines ont duré toute la nuit à partir de 22 heures mardi, jusqu’’à ce mercredi matin, où tout est progressivement rentré dans l’’ordre. Plusieurs localités autour d’Ancenis ont également été plongées dans le noir.

Mardi soir, la Loire-Atlantique n’’a pas été le seul territoire en proie au black out. Les incidents électriques se sont multipliées dans le grand ouest, qui fut la région la plus chaude hier : 400 000 coupures en Vendée, 200 000 à Cholet et ses environs (Maine-et-Loire), 20 000 à Vannes (Morbihan), plus de 100 000 en Ille-et-Vilaine à Saint-Malo et Dinard suite à une explosion survenue dans un transformateur de la Rance, à la Richardais.
Ces incidents sont liés à la « variation de températures » et la forte chaleur qui a placé en surchauffe  « les appareils électriques installés dans nos postes d’aiguillage», a expliqué sur France-Info Didier Bény, directeur inter-régional de RTE grand ouest.

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *