L’an dernier, Ouest Atlantique a accompagné trois projets d’implantation d’entreprises en Loire-Atlantique

Sur les régions Pays de la Loire et Poitou-Charentes, huit projets d’implantation ou de développement d’entreprises ont abouti en 2009 sous la houlette de l’agence de promotion économique Ouest Atlantique. C’est deux fois moins qu’en 2008. Seulement trois projets concernaient la région nantaise.

La crise économique mondiale a freiné les ardeurs des investisseurs étrangers et les projets de développements régionaux, l’an dernier, surtout en Pays de la Loire.
Véritable porte d’entrée pour les capitaux extérieurs, l’Agence pour la promotion et la facilitation des investissements Ouest Atlantique, dont les compétences territoriales sont circonscrites aux régions Poitou-Charentes et Pays de la Loire, est aux premières loges pour mesurer l’impact de la crise sur les comportements économiques.
L’agence a accompagné en 2009 huit projets d’implantations ou de développement d’entreprises, régionales ou internationales, lesquels ont généré 652 emplois.
C’est deux fois moins qu’en 2008, année au cours de laquelle Ouest Atlantique avait suivi 18 projets du même type, pour un effectif global de 1 390 emplois.
Détail important : 470 des 650 emplois créés en 2009 émanent d’implantations ou d’investissements réalisés sur le territoire Picto-charentais.
Seuls les 180 restants portaient sur des projets ligériens, dont trois concernaient la Loire Atlantique, à savoir l’installation de l’équipementier aéronautique américain Spirit à Montoir-de-Bretagne (75 emplois), celle de l’unité de stérilisation de matériel médical Omasa à Treillières (50 emplois) et du fabricant de canalisations en thermoplastiques Dip Atlantique à Orvault.
Pour enrayer la tendance et mieux cibler les filières, Ouest Atlantique envisage pour 2010 de renforcer sa politique de prospection en collaborant avec des groupes d’experts constitués de partenaires publics mais aussi d’entreprises.

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *