Industrie en Pays de la Loire : chute record de l’activité en 2009

Le salon de l’Industrie de Nantes vient de s’achever dans un climat lourd d’incertitude. Le secteur industriel ligérien a affiché une chute record de son activité en 2009. Et les espoirs de reprise pour 2010 sont plus que fragiles.

En Pays de la Loire, le secteur industriel et la sous-traitance représente une grosse part de l’activité et de l’emploi régionaux.
La dernière enquête annuelle de la Banque de France confirme, par les chiffres, la violence de l’onde de choc générée par la crise économique sur l’industrie ligérienne en 2009.
L’effet domino a été terrible: la dégringolade générale du chiffre d’affaires (-16%) a fortement impacté les investissements (-21%) puis les effectifs de salariés (-8%).
La filière automobile (-24% du CA) et son vaste tissu sous-traitants, mais aussi  les secteurs des biens d’équipement (-25%), de la construction navale (-38%) , de la métallurgie (-20% de CA) ou de la fabrication de machines (-44%) ont connu des heures noires.L’agroalimentaire (-8%) et les biens de consommation (-7,5%)  ont mieux résisté mais les incertitudes pèsent toujours sur les espoirs de reprise en 2010 notamment dans le secteur des BTP, des biens d’équipement et de l’aéronautique.
Néanmoins, l’étude de la Banque de France montre que les dirigeants ligériens anticipent déjà une stabilité des chiffres d’affaires (+0,5%) et une reprise de l’investissement (+6%) sur l’ensemble de l’année.
Jugé trop timide, il est peu probable que ce début de redémarrage ait une influence positive et durable sur la situation de l’emploi qui devrait continuer à se dégrader au moins durant « tout le premier semestre ».
Dans cette spirale négative, l’heure semble être aux alliances stratégiques entre PME.
Dans ce contexte négatif, les alliances stratégiques entre des PME d’un même secteur pourraient constituer une solution viable pour proposer une offre globale et acquérir des marchés relais de croissance.
Une stratégie prôné notamment par le  Comité de développement de la métallurgie (CDM) au profit de la filière mécanique-matériaux. .

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *