Incendie à Saint-Donatien (Nantes) : les ouvriers tentent de se dédouaner

L’’incendie de la basilique Saint-Donatien est-il lié à une mauvaise manoeœuvre des ouvriers qui, au moment des faits, réalisaient des travaux de soudure sur la toiture de l’’édifice ? L’’entreprise locale en charge du chantier plaide non-coupable.

st-donatien

Quel est l’’origine de l’’incendie qui a ravagé, lundi matin, la quasi-totalité de la toiture de la basilique Saint-Donatien à Nantes ? Une enquête est en cours afin de déterminer les circonstances du sinistre. Très vite, la thèse accidentelle a été privilégiée par les autorités qui ont fait le lien avec des travaux de soudure qui se déroulaient sur le toit de l’’église, au moment où le feu a pris, vraisemblablement au niveau des combles. Deux salariés de l’’entreprise Couverture et Bardage (Saint-Herblain en Loire-Atlantique) étaient, depuis le matin même, à la manoeœuvre avec un chalumeau afin de réparer un « chéneau de plomb » (une petite canalisation permettant l’évacuation des eaux de pluie, NDLR) .

Les ouvriers ont tenté d’éteindre le feu

Dans un communiqué, la société revient sur les faits mais semble vouloir dédouaner ses ouvriers qui, selon elle, « ont remarqué une émanation de fumée depuis les combles, alors qu’’ils revérifiaient un point de soudure ». Selon leur employeur, les deux hommes « ont aussitôt engagé une lutte contre l’’incendie, au moyen d’’extincteurs puis de sable, en attendant l’’arrivée des pompiers. Leurs efforts n’’ont malheureusement pas suffi à contenir l’’incendie ». Cette version avait été confirmée, sur place, par le responsable de l’’opération de secours.

Couverture et Bardage ajoute que ses deux employés ont « a priori respecté l’’ensemble des procédures de sécurité et étaient équipés d’’un extincteur », conformément à la réglementation en vigueur pour ce type de prestations. Elle ajoute qu’’elle mène « depuis de nombreuses années des travaux d’’entretien sur le patrimoine nantais ancien, sans qu’’aucun incident n’’ait été à déplorer ».

Post author

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *