Impôts locaux à Nantes : 2000 euros en moyenne

En additionnant taxe foncière et taxe d’’habitation, on arrive à un montant de 2 085 euros au seul titre des impôts ménages.

impot-maison

A Nantes, le montant moyen des impôts locaux va progresser d’’environ dix euros cette année. La tendance est donc stable et tranche avec les gros tours de vis fiscaux opérés dans certaines grandes villes comme Toulouse (+15% environ) ou Lille (+10,5%) qui affirment ainsi vouloir compenser la baisse des dotations accordées par l’’Etat aux collectivités locales (-11 milliards d’euros sur trois ans).

Pour bien comprendre qui paie quoi, rappelons que la taxe d’’habitation est due par tous les locataires et propriétaires d’’un logement ou d’’un terrain non-bâti. S’ajoutent pour les seconds, un impôt foncier sur les mêmes éléments, dans laquelle est incluse la taxe d’’enlèvement des ordures ménagères. A Nantes, la taxe d’’habitation s’’établira à 1 066 euros en moyenne cette année, après 1 056 euros en 2014 (source : Forum pour la gestion des Villes et des Collectivités Territoriales). C’’est moins qu’’à Rennes (1 263 euros) , Bordeaux (1 227 euros) ou Marseille (1 323 euros), mais plus que chez son voisin Angers (899 euros), qu’’à Lille (996 euros) ou même à Paris (473 euros).
Le niveau de taxe foncière grimpe également d’’une dizaine d’’euros, à 1 019 euros, un niveau comparable à ce qui est exigé à Nice (1 011 euros) ou au Mans (1 011 euros). Pour les propriétaires, la ville la plus imposée de France reste Amiens (1 349 euros) ou Montpellier (1 325 euros).
D’’après l’étude réalisée par le Forum pour la gestion des Villes et des Collectivités Territoriales, le taux de la taxe foncière a évolué de 0,6% en moyenne en 2015 dans l’’ensemble des territoires étudiés.

Post author

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *