Hausse de la taxe séjour à Nantes

Les touristes de passage à Nantes paieront leur hébergement plus cher.

tax

Dans les tous prochains mois, gérants de campings, d’hôtels, de gîtes à Nantes devront réclamer un petit complément à leur clientèle. La taxe de séjour va en effet augmenter sur l’’ensemble du territoire de l’’agglomération. Les élus de la Métropole viennent d’’annoncer la nouvelle, par la voix de son vice-président en charge du Tourisme, Fabrice Roussel. Pour ce dernier, il s’’agit d’’un ajustement car cette taxe, uniquement payée par les touristes sur leur facture d’’hébergement, et non pas les particuliers qui résident à Nantes, n’’avait pas augmenté depuis 2006. Il déclare : « Les tarifs appliqués sur le territoire nantais étaient jusqu’’ici moins élevés que dans les autres agglomérations. Les contributions des touristes restent modérées et ne représentent qu’une petite part du prix d’’une chambre ».

Il n’’empêche que la nouvelle passe mal auprès des professionnels de l’’hôtellerie qui craignent de perdre en compétitivité : le Groupement Nationale des Indépendants de l’hôtellerie et de la restauration (GNI) a d’’ailleurs pris la plume et fait part de ses inquiétudes dans un courrier adressé à Johanna Rolland, maire de Nantes mais aussi présidente de Nantes Métropole. Ils réclament notamment un traitement équitable avec certaines plateformes internet qui passent à travers la taxe séjour. A ce propos, les élus nantais affirment être en discussion avec Airbnb, principale cible des hôteliers qui dénoncent une « concurrence déloyale ».
D’’après les derniers chiffres fournis par le VAN (Voyage à Nantes), les retombées économiques liées à l’activité touristique dans la métropole représenteraient une manne de 43 millions d’’euros…

Post author

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *