France-Allemagne sur grand écran à Nantes

Après France-Islande (5-2), les nantais, qui souhaitent vibrer au contact des supporters, pourront assister la demi-finale face à l’Allemagne jeudi prochain, sur un écran géant installé au parc des expositions.

france allemagne
Dans l’hypothèse, encore incertaine à l’époque, où l’Equipe de France atteindrait au moins les quarts de de finales de l’Euro, la maire de Nantes Johanna Rolland avait promis, en juin dernier, d’investir dans un écran géant. C’est chose faite depuis une semaine. Dimanche soir, 5 000 supporters en quête de partage et d’émotion, digne de celle qui s’exprime dans un stade, ont pu suivre au parc des expositions de La Beaujoire la rencontre France-Islande, largement remportée par les Bleus (5-2). Le site, volontairement choisi en intérieur, offre non seulement l’avantage de contourner les incertitudes de la météo mais apporte aussi, et surtout, la garantie d’une sécurité maximale en cette période où l’état d’urgence règne pour minimiser les risques d’attentat : « Le contexte actuel empêchant tout rassemblement d’ampleur sur l’espace public, les grandes villes de France n’ont pas été autorisées à installer des écrans géants » rappelle dans un communiqué la mairie de Nantes.

Contrôles très stricts

Il y a deux ans, lors de la Coupe du Monde, un écran avait été déployé en plein centre-ville, place de la Petite-Hollande. Cette expérience de plein-air, qui datait en fait du Mondial 2006, n’a pu être rééditée cette année pour des raisons qui paraissent aujourd’hui évidentes. La Ville a fourni plusieurs solutions de rechange auprès des services préfectoraux, mais ces derniers ont finalement « autorisé l’utilisation du hall XXL du parc des Expositions, grâce à sa jauge capable d’accueillir 10.000 spectateurs ». Pour accéder au site, les contrôles y sont très stricts et donnent lieu à moults palpations et autres passages aux détecteurs de métaux. Les grands sacs sont formellement interdits sur place.
Jeudi, le lieu sera ouvert au public deux heures avant le coup d’envoi du match France-Allemagne, retransmis depuis le stade Vélodrome de Marseille (21 heures). La location de cet équipement pour trois matchs va coûter 170 000 euros à la Ville de Nantes.

Post author

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *