FC Nantes : Kita règle ses comptes avec Conceição

Deux mois après la rupture de contrat qui liait théoriquement l’entraîneur portugais aux Canaris jusqu’en 2020, le président du club nantais a donné sa version des faits dans les colonnes du journal L’Equipe.

fcnantes
Entre Sergio Conceição et Waldemar Kita, le torchon brûle encore. En réponse à une interview donnée par le coach lusitanien au journal officiel du FC Porto, dans lequel il affirme s’être préalablement entendu avec le président du FC Nantes sur les modalités d’un départ éventuel « si un grand club le contactait », le franco-polonais a reproché à son ex-collaborateur d’avoir trahi ses engagements. Oui, il était prévu que Sergio Conceição parte en cas de grosse opportunité, mais à partir de l’été 2018, pas une semaine après avoir prolongé ! C’est quand même lui qui n’a pas respecté sa parole et son contrat » martèle Kita dans les colonnes du journal L’Equipe.

Le 30 mai, soit dix jours après la fin du championnat de Ligue 1, le président des Canaris avait confirmé que le technicien portugais souhaitait rejoindre le FC Porto pour remplacer Nuno Espirito Santo tout juste remercié par ses dirigeants. Un coup d’autant plus rude pour les responsables du FCN que le technicien s’était réengagé avec les jaunes fin avril, jusqu’en 2020. Finalement, début juin, les deux clubs étaient parvenus à un accord sur les conditions de transfert de Conceição recruté en décembre 2016 pour redresser la barre du FC Nantes : d’après le journal portugais O Jogo, le club français aurait perçu 2 ou 3 millions d’euros d’indemnités, auxquelles s’est ajouté le prêt de deux joueurs : Chidozie Awaziem (20 ans) et Joris Kayembe (22 ans).  Entre-temps, Kita a réalisé l’un des plus gros coup du mercato estival en faisant signer Claudio Ranieri.

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *