Entreprendre à Nantes

Nantes est une ville au dynamisme certain. Dans l’Ouest français, il s’agit d’une des places les plus innovantes et les plus actives, au même titre que Rennes et Angers. Dotée d’une aire urbaine de près de 850 000 habitants, les pôles de compétences sont nombreux.

Un système éducatif adéquat

Au niveau des écoles et des universités, les initiatives sont variées à l’égard de l’entreprenariat.  A titre d’exemple, l’université de Nantes propose par le biais de la Maison de l’Entreprenariat et de Creativ’ de rallier les forces vives de la ville. Les objectifs de ces entités sont de sensibiliser et de former les étudiants souhaitant dès leur formation se lancer dans la création d’entreprise. Aussi, le but est de passer d’une idée à une phase concrète qui représente le palier le plus difficile en la matière. Tous les étudiants qui disposent du baccalauréat sont concernés (Ecole de commerce, université, BTS, etc…).

Un réel plus pour mener à bien son projet grâce aux conseils avisés de différents spécialistes (juridique, comptabilité, communication, etc…). Toujours au niveau éducatif, l’université de Nantes  propose un Master 2 en management de projet d’innovation et entreprenariat afin de permettre aux étudiants de maitriser les démarches et les outils dans le cadre de la réalisation d’un projet. Enfin, le réseau « Créer » qui n’est autre que le « Centre Régional pour l’Etudiant Entrepreneur ou Créateur », propose, en relation avec les ministères de l’enseignement supérieur et de l’économie, de soutenir la création d’entreprise par de nombreuses aides et autres subventions. N’oublions pas de citer l’excellence de l’école de commerce d’Audencia qui dispose d’un incubateur depuis 2003, qui est un outil pédagogique de tout premier rang.

De nombreux réseaux pour se tisser une toile entrepreneuriale
Concernant les personnes déjà actives, plusieurs groupements peuvent être d’une grande utilité pour le développement d’une structure comme d’un carnet d’adresses. Il est possible notamment de citer le Cercle de soutien à l’entreprenariat populaire qui a pour mission de soutenir, économiquement et humainement, les créateurs d’entreprise. Plusieurs rencontres sont organisées chaque année et il est possible de les contacter librement. Aussi, pour les entrepreneurs évoluant dans le milieu du web, l’entité de référence à Nantes est le réseau Atlantique 2.0.

Ce dernier rassemble les acteurs du web et de l’innovation numérique. Il s’agit d’un espace collaboratif où chacun peut apporter ses compétences et ses connaissances. La multiplication des contacts favorisera le développement de votre structure efficacement. Du multimédia au web, en passant par la domotique et  le design, ce réseau pourrait rapidement devenir la clé de voûte de votre activité entrepreneuriale. D’autres réseaux peuvent être contactés soit pour des conseils comme la BGO (Boutique de Gestion de l’Ouest), la CCI de Nantes ou encore l’EGEE (Entente des Générations pour l’Emploi et l’Entreprise).

 

2. Besoin de financement ?

Si vous nécessitez un financement, alors vous pourrez vous tourner vers l’ADIE (Association pour le Droit à  l’Initiative Economique), le réseau Entreprendre Atlantique (prêts d’honneur sans garantie) et le Fondes (apport de garanties bancaires pour vos projets). Ces derniers sont à  votre écoute pour vous aider et vous aiguiller en permanence.

Un rendez-vous à  ne pas manquer
Parallèlement, la grand-messe du créateur se déroule chaque année lors du Salon des entrepreneurs qui se déroule traditionnellement au mois de novembre. Plus de 10 000 visiteurs s’y rassemblent chaque année pour échanger et découvrir le monde de la création d’entreprise. De l’auto-entrepreneur au franchisé, en passant par le repreneur et le jeune dirigeant, tous se donnent rendez-vous à  ce salon. Près de 100 ateliers et autres conférences vous y attendent, ainsi que 300 experts dans de nombreux domaines différents (technique, technologique, juridique, etc…). Tous les secteurs d’activité sont concernés par cet évènement à  ne pas rater à  la Cité des congrès. Ne perdez pas de vue que l’information est la clé d’une activité entrepreneuriale. De la création au choix du bon statut, les erreurs peuvent être nombreuses. A ce titre n’hésitez pas à  consulter les entités citées.
Les structures générales phares

A Nantes, pour vous lancer dans cette aventure, il est recommandé de contacter la Maison de la création et de la transmission d’entreprise qui organise des sessions informatives régulièrement. Toujours dans les organismes consulaires, vous pourrez même tester votre projet grâce à  l’Ouvre-Boîtes 44. Si vous êtes doté d’un savoir-faire particulier, alors vous pourrez devenir, dans un premier temps, salarié de cette SCOP afin de tester votre idée. En échange, l’Ouvre-Boîtes 44 met à  votre entière disposition des conseils et s’occupe de vos obligations fiscales et comptables. Une excellente alternative pour limiter les risques.

Des soutiens complets pour tous
Egalement, concernant les entreprises sites « innovantes », vous pouvez avoir recours à  des soutiens spécifiques comme Oseo ou Atlanpole. Du financement au suivi de votre projet, ces organismes peuvent être d’une grande aide. Au sujet des aides spécifiques relatives au domaine juridique ou encore fiscal, il est possible de contacter l’association Compétence (démarche administrative, simulation, etc…), Acte 44 (parrainage) ou encore la Chambre des métiers de et l’artisanat de Loire-Atlantique.

Un local pour mieux travailler
Concernant votre local, Nantes est un pôle actif qui vous propose deux solutions majeures. D’une part, vous pourrez contacter le Centre d’initiatives locales de Saint-Nazaire, et, d’autre part, Nantes Aménagement. Ces derniers pourront vous proposer des hébergements pour les jeunes entreprises pendant les premiers semestres d’activité à  des tarifs raisonnables. Les porteurs de projets pourront ainsi disposer d’un local pour plancher sur leurs idées. A noter que toutes les entités désignées sont à  votre écoute avant, pendant et après la création de votre structure. Une excellente faà§on d’entreprendre à  Nantes avec pertinence et pragmatisme. Toute la région nantaise dispose d’un dynamisme réel pour vous permettre de développer votre structure de Saint-Nazaire à  Ancenis, en passant par Châteaubriant et Clisson.

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *