Docker à Nantes : son cancer reconnu maladie professionnelle

L’’homme était décédé en 2011, à l’’âge de 56 ans. La justice vient de reconnaître que son cancer était lié à son activité professionnelle sur le port Nantes-Saint-Nazaire.

Il a bossé sur les quais pendant plus de trente ans : Jean-Luc Chagnolleau est mort en 2011 d’un cancer des reins et de la thyroïde. Il avait 56 ans. Convaincu que sa maladie résultait de son exposition à des produits toxiques inhalés dans le cadre de son activité professionnelle, il avait engagé une procédure pour faire valoir ses droits. Après son décès, sa famille a continué le combat et saisi le tribunal des affaires de Sécurité sociale de Nantes (Tass).

Coup d’envoi d’une jurisprudence ?

Cette juridiction vient de leur donner raison en estimant que l’’activité de M. Chagnolleau l’’avait conduit à entrer en contact régulier avec des poussières et autres solutions nocives qui ont « eu un rôle causal direct et essentiel dans la survenance de ses pathologies ».

Pour Serge Doussin, président de l’Association pour la protection de la santé au travail des métiers portuaires, créée dès 2008 pour accompagner l’’action judiciaire déclenché par Jean-Luc Chagnolleau, alors malade, cette décision est  «une première dans la profession de docker, qui fera jurisprudence».

Une consultation réalisée auprès des dockers en exercice depuis 1992 montre, selon Serge Doussin, « un taux anormalement élevé de maladies graves ».  Le président de l’’APPSTMP 44 dénonce notamment les produits utilisés pour traiter les marchandises périssables transportés dans les cales des navires, auxquels les dockers sont directement exposés dans le cadre de leurs fonctions.

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *