Connect Angers a présenté les Google Glass

La soirée Connect, organisée par l’agence angevine de webmarketing 1789.fr, a réuni plus de 200 personnes, mercredi soir dans les salons du bistrot Louboutin. Présentées en avant-première, les Google Glass ont fait fureur auprès des invités : chefs d’entreprise, mais aussi élus et de journalistes.

Pour cette cinquième édition de la Soirée Connect, 1789.fr a fait fort : il y a quelques mois, l’agence angevine a en effet commandé une paire de Google Glass directement auprès de leur concepteur américain, le géant de Mountain View, Google. L’objectif était de présenter ces montures révolutionnaires au public angevin dans le cadre d’une thématique consacrée aux « objets connectés ». Autant dire que les succès était garanti, et il ne s’est pas démenti : plus de 200 invités se sont pressés dans l’atelier mis en place par Connect Angers pour tester un prototype de ces fameuses « Glass » dont les premières commercialisations sont prévues pour la fin de l’année 2014.

Test des Google Glass

Concrètement, cette technologie du futur se présente comme une paire de lunettes classiques, mais sans verres. Leur branche droite est équipée d’une batterie et d’un minipad permettant, par un simple glissement de doigt, le majeur mais plus souvent l’index, de naviguer dans un menu visible à travers un moniteur centré sur la rétine de l’œil. L’utilisateur dispose ainsi d’un véritable écran d’ordinateur directement placé à hauteur de son visage.

Dans la rue ou au restaurant, un passant reconnaîtra aisément un porteur de Google Glass à son attitude : un regard légèrement oblique, déviant légèrement vers la droite, la main portée sur la tempe, et formulant, comme s’il se parlait à lui-même, de brefs ordres vocaux. Dans cette position, c’est peut-être qu’il prend une photo, ou fait traduire dans sa langue le texte d’une carte de menu ou d’une affiche placardée dans une vitrine. Mercredi soir, les invités de Connect 5 ont fait cette drôle d’expérience qui leur a permis d’assister à la retranscription en français d’un texte rédigé en russe !

Mais le système est doté d’autres fonctionnalités : caméra, géolocalisation, messageries. De quoi donner le tournis…

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *