Congrès de la Mutualité Française : la 41e édition aura lieu à Nantes

Professionnels de la santé, collectivités locales, mutualistes et autres acteurs du domaine de la santé, rendez-vous du jeudi 11 juin au samedi 13 juin à l’occasion du Congrès de la Mutualité Française. Vous pourrez participer à plusieurs débats sur les thématiques d’actualité dans le domaine de la santé : les enjeux du numérique, les mutuelles, la fiscalité, etc.

Le Congrès de la Mutualité Française est un événement majeur pour les professionnels de la santé et les mutualistes, qui ont l’occasion de discuter des tendances du système de santé. Il a lieu tous les 3 ans dans différentes villes en France. Cette année, la 41e édition s’invite au Parc des Expositions de Nantes, où les organisateurs attendent plus de 2.000 professionnels du domaine.

Quels sont les sujets des débats ?

La Loi de la généralisation de la complémentaire santé sera le sujet principal lors de cette nouvelle édition du Congrès. Cependant, d’autres sujets d’actualité seront abordés, tels que l’accessibilité des soins, la fiscalité, la santé connectée et les objets innovants pour le suivi médical à domicile.

La santé et les nouvelles technologies sont devenues des domaines complémentaires à travers les objets connectés qui facilitent le suivi des patients à distance. En plus des objets intelligents pour l’e-santé, on a la possibilité d’utiliser différentes applications pour optimiser les séances de sport, le régime alimentaire ou encore le sommeil.

Le nouveau système de complémentaire santé

En ce qui concerne les mutualistes, la loi de la généralisation de la complémentaire santé impose des nouveaux contrats de santé dans les entreprises. Les entreprises devront ainsi souscrire de nouvelles mutuelles pour leurs salariés et dirigeants, en tenant compte des nouvelles dispositions. La loi concerne toutes les entreprises, y compris les entrepreneurs individuels.

Cependant, les entreprises souscrivent des contrats de complémentaire santé adaptés à leur taille. Par exemple, un entrepreneur individuel prendra une complémentaire qui propose un niveau de couverture adapté par rapport à son métier. Les grands groupes quant à eux pourront souscrire une mutuelle pour tous les salariés, qui sera parfois extensible à des tiers.

Le Ralliement met à disposition des entreprises une plateforme en ligne, depuis laquelle elles peuvent gérer leurs contrats à tout moment et en temps réel. Les dirigeants peuvent ainsi mettre à jour les mutuelles de leurs salariés et suivre les remboursements.

Selon l’évolution de leurs besoins, les salariés d’une entreprise ont la possibilité de renforcer leur niveau de couverture pour des soins supplémentaires à leurs frais. Le Ralliement leur permet également de faire bénéficier aux membres de leurs familles et d’autres ayants droit de la complémentaire de leur entreprise. En revanche, ces options de renfort seront à la charge des ayants droit.

Post author

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *