Burger King à Saint-Herblain dès 2015

Le fast food américain va s’installer très prochainement au centre commercial Atlantis de Saint-Herblain, mais aussi à Saint-Nazaire. 300 créations d’emplois sont annoncées.

C’est officiel : Burger King arrive à Nantes. Pas dans la ville même, mais dans sa périphérie ouest, à Saint-Herblain. C’est là, dans la galerie commerciale Atlantis que le fast food américain, rival historique de McDonald’s aux Etats-Unis, va s’implanter, probablement à partir de la rentrée prochaine, dans une partie de l’espace aujourd’hui occupé, au premier étage, par la cafétéria Leclerc en partance. Le lieu comprend quelque 150 enseignes. A côté de Burger King s’installera le restaurant Vapiano, une chaîne allemande qui propose des plats cuisinés italiens, pâtes, pizzas, salades.

300 emplois à Saint-Herblain et Saint-Nazaire

Le célèbre inventeur du sandwich whooper ne s’arrête pas à la banlieue nantaise et va ouvrir dans les tous prochains mois un autre BK dans les quartiers ouest de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), près du Drive E.Leclerc situé dans la zone commerciale de l’Immaculée.

Ces deux projets devraient se traduire par 300 recrutements en CDI. Burger King diffuse déjà ses premières offres d’emplois sur son site internet.

En 2012, l’enseigne américaine, qui avait quitté le marché français en 1997 en fermant son vaisseau-amiral des Champs-Elysées (Paris), a annoncé son grand retour en Europe. Une première phase de déploiement devait être rythmée par une trentaine d’ouvertures en franchise avec l’appui du groupe de restauration français Bertrand. Marseille, Reims, Paris-Saint-Lazare ont été les premiers servis. Surtout, Burger King n’a plus la même stratégie que jadis et vise, non plus les centre-villes, mais les secteurs périphériques avec leurs grands complexes commerciaux, et la clientèle des voyageurs des gares et des aéroports.

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *