Burger King à Nantes en 2014

Le fast food américain va ouvrir trois restaurants dans l’ouest de la France : Nantes est dans la boucle. Il s’agirait d’une implantation « en propre », portée par le groupe de restauration Bertrand, partenaire de Burger King qui vise plutôt la périphérie des villes.

Burger King et la France, c’est une longue histoire d’amour qui s’est arrêtée à la fin de années 1990 lorsque le fast food, inventeur du fameux whooper, ce sandwich garni de boeuf et de tomates, avait décidé de se retirer du marché européen dominé par McDonald’s et Quick.

Retour discret mais remarqué en 2013 en périphérie de Reims et de Marseille, mais surtout, en décembre dernier, à Paris où la marque a inauguré un restaurant dans la galerie marchande de la gare Saint-Lazare, plus de quinze après avoir quitté les Champs-Elysées. Ces ouvertures ont été rendues possibles grâce à un partenariat avec l’italien Autogrill dont l’offre s’adresse surtout à la clientèle de transit, celles de gares et des aéroports.

1 200 créations d’emplois

Mais Burger King ne compte s’arrêter en si bon chemin. A l’automne 2013, il annonçait avoir signé un nouveau partenariat avec le groupe de restauration Bertrand (Lipp, Eris, Bert’s, Arcady’s) avec un projet de 400 nouveaux établissements sur une période de dix ans.

Bonne surprise pour les nostalgiques du whooper, mauvaise pour les concurrents McDo et Quick, Burger King est en avance sur son calendrier, en raison de l’engouement suscité par la marque auprès des consommateurs, des bailleurs et des franchisés, à tel point que 25 ouvertures devraient intervenir dès cette année : « en centre-ville mais surtout en périphérie des grandes villes, à plus de 70% en propre » a précisé Olivier Bertrand, annonçant la création de « 1 200 emplois ». A l’avenir, l’enseigne déploiera « aussi une stratégie de franchise s’appuyant sur des partenaires entrepreneurs exclusifs, ayant un apport personnel de 300.000 euros minimum et l’ambition de devenir multi-sites » a confié le groupe Bertrand.

Dans le grand ouest, Nantes est sur la liste, comme Brest et Le Mans. Dès 2014.

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse

Veuillez répondre à ce Captcha *